BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

BMW, Renault, Ford, GM… et IOTA forment l'initiative blockchain MOBI

Article publié le 3 mai 2018

Bonne nouvelle dans le secteur de l'automobile et de la mobilité puisque les plus grands constructeurs de voiture ont décidé de s'unir pour étudier ensemble la blockchain, sûrement pour voir ce que cette dernière peut apporter à l'industrie.

La MOBI, ensemble pour la blockchain !

L'industrie automobile fait partie des secteurs qui s'appuient le plus sur les nouvelles technologies, à l'image des nombreuses voitures autonomes qui fascinent le public lors des différents salons de l'auto. Le secteur n'est d'ailleurs pas prêt d'arrêter d'évoluer, sachant que les plus grands constructeurs du moment ont décidé d'utiliser la technologie tendance du moment, la blockchain.

On vient en effet d'apprendre que les quatre géants de l'automobile, BMW, Renault, Ford et General Motors viennent de lancer un consortium centré sur la technologie sous-jacente des cryptomonnaies et qui est baptisé Mobility Open Blockchain Initiative. MOBI est le plus grand consortium blockchain jamais créé jusqu'ici, car en plus des 4 mastodontes, plus d'une trentaine d'autres entreprises sont également membres pour ne citer que d'autres grands acteurs du secteur automobile comme Bosch ou ZF Friedrichshafen.

À part ces spécialistes des voitures, d'autres firmes appartenant à d'autres domaines participeront également aux prochaines recherches sur la blockchain, pour ne citer que le spécialiste américain de l'informatique IBM, ou la société de conseil et de technologies Accenture.

Mobility Open Blockchain Initiative

IOTA, la cryptomonnaie de MOBI

Puisqu'il est question d'étudier la blockchain, il est donc normal de voir des spécialistes en la matière intégrer la Mobility Open Blockchain Initiative. On cite entre autres la société newyorkaise de blockchain Consensys, mais également la fondation Hyperledger à l'origine de la plateforme open source éponyme qui est utilisée par ceux qui souhaitent "blockchainiser" leurs entreprises.

Ce qui a aussi retenu notre attention, c'est la présence de la société IOTA dans les rangs de ce "consensus de la mobilité". L'équipe derrière la cryptomonnaie des objets connectés a en effet annoncé leur participation à la MOBI le 2 mai dernier, souhaitant y apporter sa grande expérience dans le domaine de la blockchain et de la décentralisation.

Deux des cofondateurs de la fondation IOTA, à savoir Dominik Schiener et David Sønstebø, ont d'ailleurs exprimé leur joie d'intégrer la MOBI et de collaborer ainsi à d'autres sociétés internationales de premier plan. Les deux hommes ont profité de l'annonce pour expliquer que ce consensus blockchain vise entre autres à promouvoir des normes industrielles dans le secteur de la mobilité, afin de mettre en avant le potentiel du DLT.  

On a en tout cas hâte de voir le fruit de cette grande alliance, qui a donc pour but de rendre le transport plus sûr, plus transparent et plus agréable, tout cela grâce à la très sollicitée technologie de chaînes de blocs.

Les cours en temps réel
28 387,26 € (+1,92%)
1 911,30 € (+2,26%)
0,40 € (+1,2%)
189,38 € (+4,24%)
1,28 € (+3,93%)
0,13 € (+3,62%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues