BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Suivez la régulation Crypto-monnaie et les règles du trading crypto

Actualités

La Russie prépare un système de surveillance des transactions crypto

Le 2 sept. 2018

Après le Canada et son fameux blockchain explorer, la Russie se met également à développer un outil lié aux cryptomonnaies, et qui servira cette fois-ci à surveiller les transactions crypto des citoyens.

Iran : l'interdiction crypto en passe d'être allégée, voire levée

Le 29 août 2018

Les acteurs crypto en Iran doivent faire face à une interdiction depuis le mois d'avril dernier, mais cela ne durera probablement plus longtemps puisque le pays se dirigerait vers une régulation des cryptomonnaies.

Gemini (Winklevoss) lance une équipe d'autorégulation avec 3 exchanges

Le 25 août 2018

Pendant que son grand rival Coinbase se développe davantage en s'ouvrant plus vers la mobilité, l'exchange des Winklevoss Gemini de son côté se concentre sur la régulation de l'industrie crypto, et compte pour cela sur d'autres bourses similaires.

Zhao (Binance) et Buterin (Ethereum) : du même avis à propos des DEX

Le 11 août 2018

Bien que le face à face à distance entre Vitalik Buterin et Changpeng Zhao continue de faire le buzz, on s'est rendu finalement compte que les deux personnalités ont le même point de vue, ou presque, concernant les DEX. Explications.

1er Bitcoin ETF : la SEC repousse l'approbation en septembre

Le 9 août 2018

Après les Winklevoss, SolidX et VanEck souhaitent aussi à tout prix lancer des Bitcoin ETF, et ont fait une demande auprès de la SEC, qui donnera sa décision à fin septembre prochain.

Mining : le nombre de sociétés minières a augmenté de 15% en Russie

Le 5 août 2018

Alors qu'elle est sur le point d'être interdite dans certains pays, l'industrie du minage crypto cartonne en Russie où les centres miniers poussent comme des champignons.

Crypto et AML : le G20 veut des règles strictes pour le mois d'octobre

Le 24 juil. 2018

Après s'être réunis à Buenos Aires (Argentine) en mars dernier, les membres du G20 se sont de nouveau retrouvés au même endroit le weekend dernier. Et comme la dernière fois, Bitcoin et consorts étaient à l'ordre du jour, et plus précisément le...

Russie : la RACIB établie sa liste blanche des sociétés crypto fiables

Le 17 juil. 2018

La régulation des cryptomonnaies tardant à se concrétiser en Russie, l'association russe crypto et blockchain a, en attendant, décidé de guider la population vers les sociétés crypto fiables.

Corée du Sud : la KBA approuve 12 exchanges... et se fait critiquer

Le 16 juil. 2018

La régulation des exchanges crypto est devenue un sujet incontournable dans certains pays. C'est le cas en Corée du Sud, où une association d'autorégulation vient justement de donner un avis positif sur les exchanges locaux… avant de se faire...

USA : le gouvernement crée une Task Force pour enquêter sur les scams

Le 14 juil. 2018

On sait depuis quelques jours que plus 1 000 projets crypto sont considérés comme morts, et parmi cela de nombreux scams. Par ailleurs, d'autres projets frauduleux sont bel et bien en vie aujourd'hui, et les États-Unis souhaitent les démasquer via...

Philippines : la banque centrale approuve 2 nouveaux exchanges locaux

Le 12 juil. 2018

La régulation des plateformes crypto n'est pas la même dans chaque pays. Si certains les interdisent, d'autres comme les Philippines leur donnent une accréditation, dont viennent justement de bénéficier deux sociétés locales.

Corée du Sud : les exchanges deviennent des entreprises réglementées

Le 8 juil. 2018

Depuis longtemps, les exchanges et plateformes de trading crypto n'avaient pas vraiment leur place en Corée du Sud, n'ayant pas de statut précis. Pire encore, les rumeurs allaient bon train quant à la préparation d'une interdiction des...

Découvrir la Régulation

Article publié le 19 mars 2018

Les mois passent et les cryptomonnaies comme le Bitcoin continuent de susciter de plus en plus d'intérêt, aussi bien chez les particuliers que chez les investisseurs. Même les institutionnels ont commencé à investir dans cette nouvelle tendance financière. Pourtant, les monnaies numériques présentent encore des risques à ne surtout pas négliger. Le fait est que le secteur n'est pas encore soumis à des lois qui lui sont propres. Beaucoup de régulateurs financiers et gouvernements du monde entier cherchent alors à réguler Bitcoin et consorts.

Certains pays sont en train de chercher à mettre en place des projets de loi visant à légaliser les monnaies numériques, tandis que d'autres se montrent sceptiques face à cette nouvelle économie et cherchent à les interdire. De la France aux États-Unis, en passant par les pays asiatiques, voici notre tour d'horizon pour savoir les intentions ou les mesures déjà prises par chaque pays concernant les cryptomonnaies et tout son univers (trading, ICO…).

Régulation des crypto monnaies

Pourquoi une régulation ?

Mais avant, voyons tout d'abord pourquoi il est nécessaire, selon les experts, de mettre un cadre réglementaire autour des cryptomonnaies.

Tout d'abord, la cryptomonnaie est une monnaie qui permet à ses utilisateurs de rester anonymes (voir notre rubrique dédiée pour en savoir plus). Cela permet d'un côté de protéger les cryptonautes, mais favorise de l'autre les activités illégales, pour ne citer que le blanchiment d'argent ou le financement du terrorisme. À titre d'exemple, pas moins de 170 affaires de blanchiment d'argent impliquant les cryptomonnaies ont été enregistrées l'année dernière.

En outre le piratage informatique est devenu monnaie courante depuis la montée en puissance des cryptomonnaies. Plusieurs plateformes crypto ont été touchées ces derniers mois, et des Bitcoin, Ether, Stellar et autres ont été dérobés sur de nombreux portefeuilles numériques. Parmi les affaires de piratage qui ont le plus fait couler d'encre en 2017, on cite celle de la plateforme de cloud mining Nicehash qui a perdu 4 500 BTC, ou encore la société Tether qui s'est fait voler 30 millions de dollars en USDT.

Lorsqu'on parle du “côté obscur” de la cryptomonnaie, difficile de ne pas citer les ICO (Initial Coin Offering) frauduleuses, c'est-à-dire les levées de fonds qui sont organisées dans le seul but d'arnaquer les investisseurs. Pour ce genre d'arnaque, soit les fonds sont volés en cours de route, soit ce sont les organisateurs qui se volatilisent carrément après avoir encaissé l'argent.

Bref, les raisons ne manquent pas pour réguler les cryptomonnaies et mettre fin à toute cette illégalité.

Régulation Cryptomonnaie en France

La France fait partie des pays qui cherchent le plus à réguler Bitcoin et les altcoins sur le territoire. Puisque les cryptomonnaies sont aujourd'hui devenues incontournables au pays (il existe même une maison du Bitcoin à Paris !), il est impératif pour le gouvernement français de mettre en place des règles le plus rapidement possible.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est d'ailleurs montré ferme sur le sujet à plusieurs reprises, en avouant que le gouvernement refuse les risques de spéculation et les détournements financiers possibles liés au Bitcoin. Ce que l'on peut dire, c'est que la France est déjà sur la route de la régulation, à l'image du ministre qui cherche même à faire de cela un sujet principal au prochain sommet du G20 en avril 2018.

Siège de l'autorité des marchés financiers

De son côté, l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) ne reste pas non plus les bras croisés face aux différents risques liés à la cryptomonnaie. L'organisme s'est quant à lui focaliser sur la régulation des ICO, en lançant une “sandbox” axée sur les levées de fonds crypto et baptisée UNICORN. Ce projet de l'AMF a été lancé en octobre 2017.

Régulation Cryptomonnaie aux États-Unis

Bitcoin, Ether et les autres ont aussi pris de l'envergure au pays de l'Oncle Sam, où les cryptomonnaies sont également utilisées sur le marché noir. Les autorités américaines ont d'ailleurs déjà confisqué entre autres 48 millions de dollars en BTC dans la fameuse affaire Silk Road (la route de la soie), et 8,7 millions de dollars toujours en Bitcoin dans une affaire de ventes de faux médicaments en 2016.

Tous ces “crypto-crimes” poussent alors les autorités financières du pays, dont la SEC (Securities and Exchange Commission) et la CFTC (Commodity Futures Trading Commission), à faire de la régulation du marché des cryptomonnaies une priorité. Les présidents respectifs des deux organisations, à savoir Jay Clayton et Christopher Giancarlo, ont d'ailleurs récemment exposé devant le Sénat américain leurs opinions sur les cryptomonnaies, mais également sur la blockchain et les ICO.

Securities and Exchange Commission

Si le chef de CFTC s'est exprimé avec tact en avançant comme solution de former les américains sur les monnaies numériques, le patron de la SEC lui s'est montré plus ferme à l'encontre des cryptomonnaies, mais surtout des ICO. Pour M. Clayton, les ICO fonctionnent comme des titres financiers et doivent donc être soumises aux mêmes règles que ces derniers. Pour lui, toutes les levées de fonds crypto lancées sur le territoire américain sont illégales.

Une autre organisation entre également en jeu dans cette course américaine à la régulation, à savoir le FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network). Ce bureau du département du Trésor des USA quant à lui cherche à imposer des règles strictes aux fournisseurs de monnaies numériques et aux plateformes d'échange (exchanges). C'est la sous-secrétaire d'État américain au terrorisme et au renseignement financier, Sigal Mandelker, qui a expliqué cela, tout en précisant que les États-Unis sont en collaboration avec d'autres gouvernements pour réguler les cryptomonnaies.

Régulation Cryptomonnaie en Russie

En Russie aussi, les cryptomonnaies commencent à prendre une certaine ampleur, et Bitcoin, Ripple et autres conquièrent de plus en plus le cœur des russes. Mais cette ascension des cryptos inquiète le gouvernement du pays, toujours à cause des risques liés à cet univers numérique. Les dirigeants du pays avec le président Vladimir Poutine aux commandes sont en train de finaliser une loi fédérale sur la régulation des cryptomonnaies et des ICO.

Le tant attendu projet de loi s'appliquera à tous les secteurs de l'univers crypto, allant de la création à la mise en circulation, en passant par le stockage. Présentée à la Douma (parlement russe) en décembre 2017, cette loi fédérale sur les cryptos sera normalement lancée au cours de la première moitié de 2018.  

Régulation Cryptomonnaie en Chine

En Chine, l'ambiance est plutôt tendue entre les amateurs de cryptomonnaies chinois et les régulateurs chinois. Car pour ces derniers, les monnaies numériques n'ont pas leur place en Chine, ce qui explique la répression incessante du gouvernement chinois à l'encontre du Bitcoin et consorts. Alors que l'engouement de la population pour les cryptomonnaies ne cesse d'augmenter, le gouvernement local lui cherche vraiment interdire cette tendance numérique en Chine.

Interdiction ICO en Chine

En attendant d'en arriver là, le Parti a pris quelques initiatives, dont l'interdiction des exchanges à exercer sur le territoire, l'interdiction des citoyens à visiter des sites dédiés aux cryptomonnaies, et enfin l'interdiction des ICO. Est-ce que le gouvernement arrivera-t-il à ses fins et bannir Bitcoin et les autres pour de bon ? Affaire à suivre…

Régulation Cryptomonnaie en Corée du Sud

On reste toujours sur le continent asiatique pour se tourner vers un autre pays où les cryptomonnaies ne sont également pas vraiment les bienvenues, la Corée du Sud. Sauf que la répression à l'encontre des cryptos est plus “soft” au pays du matin calme. En réalité, selon le ministre des Finances sud-coréen, Kim Dong Yeon, le gouvernement cherche plus à réguler les monnaies numériques que de les interdire. Cela fait suite aux rumeurs stipulant que les transactions cryptos via les échanges étaient déjà interdites, mais il n'en est rien, du moins pour l'instant.

Crypto monnaies en Corée du Sud

Cependant, les exchanges sud-coréens seront bientôt obligés de “divulguer” les informations sur les transactions de leurs utilisateurs aux banques locales. Cette nouvelle règle a été établie par la FIU (Korean Financial Intelligence Unit) dans le cadre de la régulation des cryptomonnaies en Corée du Sud.

Régulation Cryptomonnaie dans le reste du monde

En plus de la France et de la Russie, c'est même toute l'Union européenne qui se mobilise en faveur de la régulation des cryptomonnaies. La preuve, l'ESMA (European Securities and Markets Authority) est en train de surveiller de très près le trading des CFD (contrats de différence) qui s'est popularisé depuis l'année dernière. Le fait est que, selon les régulateurs européens, ces CFD cryptos sont très complexes et exposent les investisseurs à un risque de perte.

Régulation des crypto monnaies dans le monde

Outre ceux que l'on a cités ci-dessus, d'autres pays des quatre coins du globe cherchent également à mettre en place un cadre réglementaire autour des cryptomonnaies, et chacun à sa manière. Si l'Ukraine a créé un comité spécial pour réguler Bitcoin et consorts, l'Australie a aussi formé une unité spéciale pour assurer la surveillance des traders en monnaies numériques.

Aux Philippines, la SEC du pays a annoncé que la régulation est sur la bonne voie et est même en phase de rédaction. Tandis que Gibraltar a déjà fait un grand pas en avant, en officialisant une réglementation complète des ICO, ce qui fait de ce territoire britannique d'outre-mer la première juridiction à réguler la levée de fonds en cryptomonnaie.

Si l'on résume la situation, le monde entier est en route vers la régulation des cryptomonnaies en général. Alors, restez connecté à nos actus régulations pour être informés de l'évolution de la situation!

Les cours en temps réel
4 864,66 € (-0,66%)
150,93 € (-2,06%)
0,44 € (-1,72%)
290,98 € (-2,79%)
3,94 € (-1,75%)
0,21 € (-2,35%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues