BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Qu'est-ce qu'une application décentralisée (dApp) ?

Article publié le 24 juil. 2018

Les applications nous sont d'une grande utilité au quotidien, que ce soit pour nous aider à réaliser des tâches, à communiquer avec le monde ou encore à passer du temps. Mais le problème avec ces applications, c'est qu'elles sont gérées par leurs créateurs, ce qui donne à ces derniers le droit d'accès aux données des utilisateurs. C'est là qu'interviennent les dApps pour qui "intermédiaire" est un mot inconnu.

dApp, ou quand l'application se décentralise !

Qui dit "decentralized application" ou "application décentralisée" dit application qui n'est pas "centralisée", c'est-à-dire qui fonctionne sans l'intervention d'un intermédiaire. Contrairement aux apps classiques comme Gmail, Uber ou autres, les informations des utilisateurs nécessaires au fonctionnement de l'application ne sont pas gérées par un système central, mais plutôt un réseau décentralisé, une blockchain.

Le grand avantage des dApps par rapport aux applications centralisées classiques réside donc au niveau de la sécurité des données utilisateurs. En effet, à l'heure où le Big Data fait objet d'un vif débat, les applications décentralisées s'avèrent être une solution efficace pour lutter contre la collecte massive des données personnelles.

Par ailleurs, les dApps ont été conçues pour créer un lien direct entre les utilisateurs et les fournisseurs, toujours sans passer par un intermédiaire. Cela permet de gagner du temps, mais surtout de réduire les coûts de fonctionnement des services.

L'autre atout des dApps est le fait qu'elles sont généralement open source, c'est-à-dire que n'importe quel développeur peut créer une dApp à partir d'une autre déjà existante en modifiant juste le code de cette dernière.

Qu'est-ce qu'une application décentralisée (dApp)

Ethereum, l'appstore décentralisé

Techniquement parlant, l'application décentralisée repose sur un protocole informatique, dont le code ne fonctionne pas localement, mais est "contenu" et "distribué" sur la blockchain. Sachez toutefois que ce ne sont pas toutes les blockchains qui prennent en charge les dApps (n'espérez pas en trouver sur la chaine de blocs de Bitcoin !). En d'autres termes, certaines blockchains sont spécialement conçues pour faire fonctionner les dApps, pour ne citer que celle d'Ethereum.

Bien que de nouvelles blockchains compatibles sont en train d'apparaitre jour après jour, le réseau Ethereum reste l'incontournable quand il s'agit de créer et de stocker des applications décentralisées, et beaucoup le considère d'ailleurs comme l'appstore des dApps.

En tout cas, les meilleures dApps fonctionnent sur la blockchain Ethereum, pour ne citer que Etherdelta (plateforme d'échange décentralisée d'Ether et autres actifs), Openbazaar (place de marché décentralisée), Steemit (réseau social décentralisé) ou encore Cryptokitties (jeu décentralisé basé sur la collection de chats virtuels).

À noter que les applications fonctionnant sur Ethereum sont divisées en trois catégories : les dApps qui servent à gérer l'argent, celles qui associent argent et informations et qui utilisent les smart contracts, et les organisations autonomes décentralisées ou DAO.

Les cours en temps réel
2 907,85 € (+0,36%)
75,40 € (-0,11%)
0,26 € (-0,04%)
74,97 € (-1,56%)
1,65 € (+1,23%)
0,09 € (-0,44%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues