BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Tezos Foundation fait appel à PwC (Big Four) pour un audit externe

Article publié le 26 juil. 2018

Son très attendu réseau étant enfin lancé, Tezos peut désormais se concentrer au bon développement de l'organisation. Et pour cela, la Tezos Foundation a décidé de faire appel à un auditeur externe de premier plan.

PwC examine les finances de Tezos

Si vous avez bien suivi les actualités blockchain sur notre site durant ce mois de juillet, vous savez sûrement que Tezos, après des mois de problèmes juridiques, a finalement réussi à lancer une première version de sa chaine de blocs, le mainnet Odyssée 2.0 en version bêta.

En attendant la mise en ligne de la version finale, la fondation semble maintenant se concentrer sur quelques améliorations en interne et elle n'a pas pris les choses à la légère. En effet, les responsables de Tezos ont décidé d'engager un auditeur externe, et non des moindres, pour examiner l'écosystème de la fondation, il s'agit de PricewaterhouseCoopers Switzerland.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, PwC fait partie des quatre plus grands cabinets d'audit et de conseil au monde (le fameux Big Four), et aura donc la lourde tâche d'examiner aussi bien les finances de Tezos que les différentes opérations réalisées par l'organisation.

Tezos Foundation fait appel à PwC (Big Four) pour un audit externe

Un géant du Big Four pour auditer une organisation blockchain, inédit !

La Tezos Foundation a annoncé la nouvelle via un communiqué qui explique qu'elle a choisi de travailler ainsi avec un auditeur externe indépendant de premier plan afin d'assurer son intégrité, et garantir la confiance des membres et des observateurs. L'initiative de la fondation a donc ainsi pour objectif de rassurer tout le monde après plusieurs mois de polémiques, et précisément de démentir les accusations de fraude financière qu'ils ont subies jusqu'ici.

Le communiqué de Tezos affirme également que la fondation est désormais devenue la première organisation blockchain à faire ainsi appel à un auditeur du fameux Big Four.

Pour ce qui est de PwC, il a désormais l'habitude de travailler dans l'univers des cryptomonnaies et l'industrie blockchain, à l'image de son dernier rapport qui parle des ICOs et de leur succès depuis l'année dernière. Le cabinet a même décidé d'accepter les cryptomonnaies pour le paiement des services qu'ils rendent aux entreprises, et cela, depuis le mois de novembre dernier.

Enfin, outre son examen de Tezos, PwC se prépare également à travailler avec ses homologues du Big Four (Deloitte, KPMG et EY) ainsi qu'une vingtaine de banques taïwanaises pour tester une nouvelle blockchain dédiée justement à l'audit financier.

Les cours en temps réel
62 255,47 € (+2,09%)
3 032,78 € (+2,57%)
0,50 € (+2,39%)
483,49 € (+2,49%)
0,78 € (+2,71%)
0,11 € (+2,13%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues