BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Étude du PwC : le volume des ICOs a doublé par rapport à 2017

Article publié le 3 juil. 2018

En même temps que les cryptomonnaies ont gagné en popularité, les ICOs aussi sont devenues incontournables chez les porteurs de projet crypto, au point de doubler en volume cette année.

2018 : 13,7 milliards de dollars pour 537 ICOs

À cause des fraudes et des escroqueries qui font rage dans l'univers crypto, les régulateurs financiers de quelques pays décident de serrer la vis aux cryptomonnaies et à tout ce qui les entoure. Cela se remarque surtout dans quelques pays asiatiques dont la Corée du Sud où cette nouvelle forme de levée de fonds est interdite (l'Assemblée nationale du pays cherche toutefois à lever cette interdiction).

Mais malgré une telle répression, le marché des Initial Coin Offerings continuent pourtant toujours de se multiplier et d'attirer davantage d'investisseurs, et cela vient justement d'être confirmé par un rapport du PricewaterhouseCoopers. Après avoir mené une étude sur le sujet, le célèbre réseau d'entreprises d'audit a en effet révélé que le volume actuel des ICOs a déjà atteint le double de celui de l'année dernière, en donnant quelques chiffres à l'appui.

Selon le PwC, 537 ICOs ont été enregistrées depuis le début de l'année faisant un volume total de 13,7 milliards de dollars, soit presque le double des 7 milliards de dollars représentant le volume total des 552 ICOs enregistrées en 2017.

Quelques levées de fonds crypto en particulier ont énormément contribué à cette forte croissance du volume des ICOs, à savoir celle de Telegram et ses 1,7 millard de dollars récoltés, et celle d'EOS qui a également battu tous les records dans le domaine.

Le volume des ICOs a doublé par rapport à 2017

USA, Suisse et Singapour, terres d'ICOs

D'après le rapport du PwC, les États-Unis forment avec la Suisse et Singapour les trois pays qui abritent le plus de levées de fonds en cryptomonnaies en cette année 2018. Et ce n'est pas par hasard si les ICOs ont le vent ont poupe dans ces pays, là où la régulation progresse de plus en plus. Pour les USA par exemple, le gendarme financier du pays, la SEC, ne cesse de surveiller de très près les porteurs de projets crypto ces derniers mois, afin de lutter contre les scams.

Quant à la Suisse, elle offre un environnement favorable aux sociétés blockchains qui continuent d'affluer sur le territoire, et particulièrement dans la ville de Zoug qui est d'ailleurs surnommée "Crypto Valley".

Singapour n'est pas en reste puisque ce pays qui offre de nombreux avantages en matière d'investissement ne cesse d'attirer les porteurs d'ICOs, à l'instar de l'exchange sud-coréen Bithumb qui a décidé d'y lancer la sienne.

Le rapport a également signalé une forte croissance en matière d'ICOs dans quelques "petits" Etats, comme Malte, Gibraltar ou encore le Liechteinstein qui portent tous un grand intérêt pour les cryptmonnaies et la blockchain.

Les cours en temps réel
3 463,22 € (-0,16%)
117,87 € (-0,16%)
0,26 € (-1,01%)
138,14 € (-1,57%)
3,22 € (-0,31%)
0,09 € (-0,67%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues