BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Bitcoin Mining : Bitmain obtient le feu vert pour exercer aux US

Article publié le 17 avr. 2018

Après l'Europe, Bitmain s'attaque désormais aux États-Unis pour y implanter une nouvelle usine d'extraction minière de cryptomonnaies.

Bitmain s'installe à Walla Walla

Bitmain est connu dans le monde entier comme étant une société spécialisée dans l'univers du minage de cryptomonnaies, et un grand fabricant d'appareils de minage comme le nouveau Antminer F3. Leader dans le domaine en Chine, le géant du mining n'a pas hésité à se développer à l'étranger, et s'apprête maintenant à s'installer aux USA.

On vient en effet d'apprendre que Bitmain et sa société associée Ant Creek sont officiellement autorisés à installer une nouvelle usine de minage dans le port de Walla Walla, situé dans l'État de Washington, au nord-ouest des États-Unis. Après quelques semaines de négociation, les dirigeants des deux sociétés, dont Jihan Wu qui est à la fois co-fondateur de Bitmain et dirigeant d'Ant Creek, sont parvenus à un accord avec les autorités locales. Si la demande pour le nouveau projet était de 40 acres de terrain (environ 16 hectares), la société chinoise n'a finalement obtenu que 10 acres pour y installer son centre minier, du moins pour l'instant.

Selon les informations reçues, Ant Creek devrait d'ailleurs dans un premier temps louer le terrain à 4 701,67 dollars par mois jusqu'à la fin de 2018, et ce n'est qu'après qu'ils pourront décider d'acheter ou non le terrain et payer les 150 000 dollars demandés.

Par ailleurs, la construction d'une route est nécessaire avant toute chose étant donné que le terrain est pour l'instant inaccessible, avec une dépense estimée à 2,5 millions de dollars. On ajoute également à cela certains travaux à réaliser, comme le drainage des eaux pluviales ou l'installation de protection incendie, qui seront pris en charge par Ant Creek et les dirigeants du port.

Bitmain obtient le feu vert pour miner aux États-Unis

Bitmain, à la conquête du monde

Malgré le fait que certaines personnes se soient opposées à ce projet de création d'un centre minier, notamment des habitants de Walla Walla qui sont inquiets face aux besoins en électricité d'un tel centre, Bitmain a fini par obtenir gain de cause et pourra bientôt commencer les travaux.

Bref, la Chine n'est désormais plus le seul terrain de jeu de Bitmain qui commence à sortir du territoire, probablement à cause de la répression contre le Bitcoin et les cryptomonnaies qui s'intensifie de plus en plus sur le continent asiatique. Outre les États-Unis, le géant chinois du minage a aussi décidé de s'implanter en Europe, notamment en Suisse dans la ville crypto de Zoug, ou encore en Russie à Irkoutsk qui abrite désormais un centre de réparation de Bitmain.

Les cours en temps réel
3 463,36 € (-0,15%)
117,88 € (-0,15%)
0,26 € (-1,05%)
138,05 € (-1,64%)
3,22 € (-0,31%)
0,09 € (-0,67%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues