BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Espagne : Bitcoin utilisé pour blanchir 1 milliard de dollars volés

Article publié le 29 mars 2018

Après les centaines d'affaires de blanchiment d'argent liées à la cryptomonnaie au Japon l'année dernière, voilà que des cybercriminels volent plusieurs banques avant de blanchir leur butin via le Bitcoin.

Une somme colossale d'argent sale blanchie avec du BTC

Avec sa nature anonyme, permettant de masquer l'identité de l'utilisateur, le bitcoin est souvent utilisé dans des activités illégales et principalement le blanchiment d'argent. Et c'est justement ce qui s'est passé en Espagne!

Un gang de criminels de nationalité russe et ukrainienne a en effet effectué un blanchiment d'argent par l'intermédiaire du bitcoin, échangeant une somme récoltée dans une série de vols contre de la cryptomonnaie. D'après la police espagnole, les malfaiteurs ont précisément converti près de 1,24 milliard de dollars contre l'équivalent en BTC, soit environ 155 000 BTC avec le cours actuel (28.03.18).

Après avoir arrêté les suspects dans la ville d'Alicante, au sud-est de l'Espagne, les autorités locales ont également donné quelques détails concernant cette affaire, révélant entre autres l'identité du chef de gang, un ukrainien dénommé "Denis K.".

Bitcoin utilisé pour blanchir 1 milliard de dollars en Espagne

Cyberbraquages de banque en série

Pour obtenir les 1,24 milliard de dollars, le désormais célèbre gang a dû effectuer une série d'attaques de banques, et cela pendant les cinq dernières années sans se faire arrêter. Selon les informations reçues, Denis K et ses complices russes et ukrainiens se sont pris à une centaine d'institutions financières (dont la majorité est basée en Russie), réussissant à chaque fois de soutirer en moyenne 10 millions d'euros de chaque banque.

Plus précisément, les cybercriminels ont réussi à pirater le réseau des banques victimes à l'aide de mails d'hameçonnage. Une fois sur le réseau, ils manipulent à leur guise les distributeurs automatiques de billets afin d'y retirer une somme d'argent illimitée.

Pour effacer leur trace, les cyberbraqueurs ont pris soin d'échanger l'argent volé contre des bitcoins au lieu de les utiliser directement. Ils sont même allés plus loin jusqu'à échanger les BTC contre d'autres actifs, ou des biens matériels en Espagne (voiture, maison…).

Malgré une telle stratégie, la police espagnole a fini par mettre la main sur ses bandits qui se croyaient malins en usant des cryptomonnaies. Quoi qu'il en soit, cette nième affaire de blanchiment d'argent ne fera que mettre encore plus la pression sur les régulateurs financiers du monde qui cherchent tant à réguler le Bitcoin et consorts.

Les cours en temps réel
9 563,37 € (+0,63%)
271,70 € (+1,02%)
0,41 € (-0,27%)
413,69 € (-0,26%)
6,28 € (-0,79%)
0,11 € (-0,09%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues