BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Scam ICO : Pincoin et Ifan disparaissent avec 660 millions de dollars

Article publié le 14 avr. 2018

On croyait que Prodeum était la plus grande escroquerie dans l'histoire des ICOs, mais ce n'est sans compter sur deux ICOs frauduleuses issues de Taïwan et dont les organisateurs ont disparu avec des centaines de millions de dollars.

Des faux projets crypto nommés Pincoin et Ifan

Malgré le contrôle intensif effectué par des régulateurs financiers comme la SEC des États-Unis, et la mise en place de règles strictes dans d'autres pays, les ICO frauduleuses ne cessent de se multiplier. On vient justement de découvrir deux d'entre elles au Vietnam, dont leurs créateurs ont disparu avec tous les fonds récoltés. Il s'agit des levées de fonds associés aux deux projets crypto, Pincoin et Ifan.

Selon le rapport du journal vietnamien Tuoi Tre News, les lanceurs des ICOs Pincoin et Ifan ont réussi à récolter la bagatelle de 660 millions de dollars en tokens après avoir séduit pas moins de 32 000 investisseurs. Malheureusement pour ces derniers, les fonds qu'ils ont injectés se sont volatilisés avec les personnes derrière les deux startups (présumées être basées à Dubaï et à Singapour).

Pincoin et Ifan disparaissent avec 660 millions de dollars

Modern Tech, le cerveau de ces Scams

D'après un autre quotidien du pays, le Viet Bao, l'entreprise vietnamienne Modern Tech est fortement liée à cette affaire d'escroquerie. Le journal ainsi que plusieurs tabloïds affirment même que sept dirigeants de Modern Tech font partie des créateurs de ces ICOs frauduleuses.

La société suspecte a de son côté nié cela en stipulant qu'elle n'était juste qu'un représentant officiel des deux futures cryptomonnaies sur le territoire vietnamien. Mais le doute quant à l'implication de Modern Tech dans cette gigantesque arnaque de 660 millions de dollars a été levé lorsqu'on a su que l'entreprise avait fait ses valises quelques semaines plus tôt. D'après Viet Bao, c'est le propriétaire des bureaux loués par l'entreprise qui a signalé ce "déménagement en douce", en disant à la presse :

"Modern Tech a quitté et liquidé un contrat il y a environ un mois… Personne ne sait où ils se trouvent maintenant."

Dans le cadre de l'enquête, on a découvert que l'une des deux startups, Pincoin, était déjà soupçonnée depuis quelque temps comme étant une arnaque, notamment sur le site Behindmlm qui a critiqué le concept du projet, qualifié alors de "ROI Ponzi".

En attendant de savoir un peu plus sur l'avancement de l'enquête, le site web de la deuxième startup, Ifan, reste encore opérationnel au moment où l'on parle, continuant ainsi de bluffer les gens avec son soi-disant réseau social des artistes et de leurs fans.

Les cours en temps réel
7 049,60 € (-0,01%)
219,26 € (-0,3%)
0,34 € (-0,44%)
363,79 € (+0,35%)
5,41 € (+0,37%)
0,11 € (+0%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues