BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Espagne : vers la blockchainisation de l'administration publique

Article publié le 3 juil. 2018

Pendant que la Chine cherche à normaliser la blockchain, les politiciens espagnols du PP souhaitent quant à eux souhaitent blockchainiser l'administration publique de l'Espagne.

Révolutionner le secteur de l'administration via la blockchain

La blockchain est une technologie si révolutionnaire que même les gouvernements de certains pays cherchent à profiter de ses atouts. C'est par exemple le cas d'un parti politique en Espagne, le Partido Popular, qui a décidé de proposer un projet de loi concernant justement l'utilisation de la blockchain dans le secteur administratif.

D'après les informations rapportées par CriptoNoticias, le parti au pouvoir espagnol cherche à ce que la technologie sous-jacente des cryptomonnaies soit utilisée pour améliorer l'administration publique d'Espagne.

Si le projet de loi qui a été présenté le 22 juin dernier devant le Congrès espagnol venait à être validé, un système "gouvernemental" basé sur la blockchain sera donc mis en place afin d'accroître l'efficacité, mais surtout la transparence au niveau de l'administration publique du pays.

Vers la blockchainisation de l'administration publique en Espagne

La blockchain a la cote en Espagne

Ce n'est pas la première fois que les politiciens espagnols tentent ainsi de promouvoir la technologie blockchain dans le pays, sachant que le même parti Partido Popular a déjà fait part en février dernier de son intention d'offrir des allégements fiscaux aux entreprises et startups qui sollicitent la fameuse technologie de chaine de blocs.

La blockchain est d'ailleurs en plein essor dans le pays depuis quelque temps déjà, et même les plus grandes institutions locales souhaitent s'appuyer dessus pour améliorer leurs services. C'est entre autres le cas de la banque espagnole BBVA qui a testé en avril dernier un nouveau système de prêt bancaire basé sur la fameuse technologie.

Concernant la régulation en Espagne, les propositions pleuvent de toute part, notamment émanant du parti politique Ciudadanos, quant à la mise en place d'un cadre réglementaire autour des cryptomonnaies et des entreprises blockchain. Le fisc espagnol AETA de son côté a pris l'initiative de contrôler une soixantaine de sociétés, exchanges et institutions financières liées aux monnaies numériques.

La régulation des cryptomonnaies est même devenue une priorité en Espagne surtout que les affaires criminelles liées aux Bitcoin et consorts commencent à se multiplier dans le pays.

Les cours en temps réel
2 910,98 € (+0,47%)
75,47 € (-0,01%)
0,26 € (-0,11%)
77,22 € (+1,39%)
1,66 € (+1,84%)
0,09 € (+0%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues