BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

États-Unis : voter via la blockchain, c'est possible… en West Virginia

Article publié le 4 avr. 2018

La blockchain continue de prendre de l'ampleur dans le monde actuel. La preuve, elle devient un outil de vote aux États-Unis, plus précisément dans l'État de Virginie-Occidentale.

Une App pour voter

Tout le monde le sait, la blockchain est LA technologie incontournable du moment ! Le fait est que de nombreux secteurs commencent à s'appuyer sur cette technologie révolutionnaire, profitant notamment de sa nature sécurisée et transparente.

L'État de Virginie-Occidentale (États-Unis) par exemple décide d'utiliser la blockchain pour permettre à des militaires qui n'ont pas la possibilité de voter en personne d'accéder malgré cela au vote. Pour cela, l'équipe emmenée par le secrétaire d'Etat Mac Warner a décidé de lancer une application mobile de vote qui, selon lui, sera utilisable lors de la prochaine élection primaire du 8 mai prochain.

D'après les responsables, la fameuse application de vote du West Virginia sera dans un premier temps accessible dans deux comtés seulement, à savoir ceux de Harrison et de Monongalia. Si le premier "test" est concluant, l'État envisage de mettre en place le dispositif blockchain dans les autres comtés, 55 au total, pour le mois de novembre prochain.

Voter avec la blockchain en West Virginia

Comment ça fonctionne ?

Comme on l'a dit plus haut, les membres du service militaire pourront donc voter lors de la prochaine élection via une application mobile dédiée qui sera déclinée en deux versions, Android et iOS. Pour voter, chaque militaire doit posséder en plus d'un terminal mobile un numéro d'identité d'État.

L'application a été conçue en collaboration avec un grand spécialiste du secteur, l'entreprise Voatz. Pour rappel, Voatz est une startup basée à Boston et qui a déjà fait ses preuves en matière de "vote numérique", et cela, dans de nombreux domaines. Plus de 70 000 électeurs ont déjà pu essayer un des systèmes de vote créés par Voatz, d'où le choix du Bureau du secrétaire d'État de Virginie-Occidentale de faire appel à la startup pour ce projet pilote.

Le but de cette application blockchain est, selon Mac Warner, de fournir un système de vote à la fois "fiable, sécurisé et précis", ce qui pourra inciter les électeurs concernés à voter. Il a d'ailleurs affirmé à ce sujet :

"Nous travaillons dur pour accroître le niveau de confiance des citoyens dans notre processus électoral. Une confiance accrue entraîne une participation accrue."

Quel que soit le résultat de ce test qui se fait du 23 mars au 8 mai prochain, ce genre de système de vote via la blockchain devient de plus en plus tendance, à l'image du Brésil qui sollicite également la blockchain afin de traiter les pétitions populaires au pays.

Les cours en temps réel
2 905,13 € (+0,27%)
75,24 € (-0,32%)
0,26 € (-0,11%)
74,97 € (-1,56%)
1,65 € (+1,23%)
0,09 € (-0,44%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues