BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Payer l’aumône en Bitcoin? C’est possible dans une mosquée britannique

Article publié le 24 mai 2018

Le Bitcoin, l'Ethereum et les autres ont vraiment gagné du terrain dans notre monde actuel. La preuve, on utilise même désormais ces fameuses devises numériques pour payer l'aumône dans une mosquée, en Grande-Bretagne.

La Shacklewell Lane Mosque accepte le BTC

Eh oui, qui pouvait croire que les cryptomonnaies et particulièrement le Bitcoin allaient devenir aussi populaires aujourd'hui. Si le BTC ne servait pas à grand-chose à ses débuts et rendait beaucoup de gens sceptiques, la cryptomonnaie phare est depuis l'année dernière de plus en plus acceptée aussi bien par les commerçants que par les prestataires de service.

Les possibilités avec les cryptomonnaies ne cessent d'ailleurs de s'élargir puisqu'une mosquée britannique a décidé d'accepter le paiement de l'aumône en devise numérique, ce qui est une grande première dans ce domaine-là. C'est la Shacklewell Lane Mosque, une mosquée située à Dalston, un quartier de Hackney au nord-est de Londres, qui a donc décidé de se mettre à la tendance crypto, en permettant à ses fidèles de s'acquitter des obligations du « Zakat » et du « Sadaqaa » (aumône) en BTC et ETH.

Payer l’aumône en Bitcoin dans une mosquée britannique

Le Bitcoin a-t-il sa place chez les musulmans ?

La nouvelle a été révélée à CCN par le président de la mosquée en personne, Erkin Guney, ainsi que leur conseiller islamique, Zayd al Khair. Mais l'initiative serait surtout venue de Gurmit Singh qui est le patron de l'entreprise tech Combo Innovations. Ce dernier aurait convaincu les responsables de la Shacklewell Lane Mosque d'adopter les cryptomonnaies pour le Zakat avec comme argument le fait que le Bitcoin et consorts sont aujourd'hui utilisé par beaucoup de musulmans.

Pourtant, les cryptomonnaies font débat chez la communauté islamique, beaucoup de musulmans se demandent si les devises numériques doivent être acceptées ou interdites. Les avis sont en effet divisés comme l'affirme le conseiller de la mosquée Zayd al Khair, qui a expliqué que les savants islamiques discutent beaucoup quant à la « permissibilité » du Bitcoin et des altcoins au sein de la religion islamique.

Quoi qu'il en soit, les responsables de l'établissement religieux de Dalston emmenés par M. Erkin Guney ont eux choisi d'accepter l'aumône en BTC ou ETH, des dons que les fidèles peuvent envoyer sur des portefeuilles Bitcoin et Ethereum spécialement ouverts pour cela. Les adresses sont visibles sur le site web de l'organisme de bienfaisance qui est associée à la mosquée, à savoir UK Turkish Islamic Trust.

Selon le président Guney, d'autres mosquées situées dans d'autres pays envisagent également de prendre la même initiative prochainement. Reste à savoir si les églises d'autres religions vont aussi se mettre à la tendance Bitcoin.

Les cours en temps réel
7 396,81 € (-0,05%)
162,69 € (-0,71%)
0,26 € (+0,31%)
202,76 € (+0,69%)
2,70 € (+0,45%)
0,06 € (-0,48%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues