BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

La SEC crée une fausse ICO pour piéger, puis éduquer les investisseurs

Article publié le 20 mai 2018

Toujours à la recherche de moyens pour lutter contre les ICO frauduleuses, la SEC a eu la brillante idée d'en créer une afin d'éduquer les investisseurs. Explications.

Une ICO lancée par… la SEC

D'habitude, la Securities and Exchange Commission n'est pas d'humeur à plaisanter avec les porteurs d'ICO, l'organisation ayant déjà arrêté quelques levées de fonds jugées frauduleuses. Parmi les projets, ou plutôt faux projets, qui ont déjà eu affaire au gendarme américain, on cite celui de l'entreprise Centra Tech qui a été promu par le célèbre boxeur Floyd Mayweather.

Mais cette fois-ci, le régulateur américain en surprend plus d'un en lançant sa propre ICO et en créant même un site internet dédié. Rassurez-vous, la SEC n'a pas l'intention de lancer sa propre blockchain ni d'inventer sa propre cryptomonnaie. Il s'agit en réalité d'une fake ICO ! Oui vous avez bien lu, celui qui traque les Scam ICOs sans répit a décidé d'en créer une ! Mais pourquoi donc ? Comme elle l'a elle-même annoncé mercredi dernier, la SEC a ainsi lancé cette fausse levée de fonds crypto qu'elle a baptisée HoweyCoin afin de tester la réaction des gens face à ce type d'escroquerie.

Le but du régulateur avec ce "simulacre" est de savoir si les investisseurs savent discerner les vraies et les fausses ICOs, ce qui ne semble pas être le cas. En effet, l'équipe de la SEC a fait en sorte que HoweyCoin soit le plus attrayant possible, offrant une belle opportunité d'investissement, et de nombreuses personnes n'ont pas hésité à essayer d'y investir.

La SEC crée une fausse ICO pour piéger et éduquer les investisseurs

Les dessous de la monnaie HoweyCoin

Sur le site web d'HoweyCoin, on peut lire quelques détails sur le fameux "faux" projet crypto, comme le fait que les HoweyCoins ont été conçus pour faciliter l'achat de "voyages", et cela à moindre coût, contrairement aux agences de voyages classiques qui réclament des frais de service élevés.

La SEC a même pris le soin de créer un livre blanc, une liste de l'équipe dont les membres sont fictifs (à part l'un d'entre eux, qui est réel), et pleins de promesses à l'appui. Tout semble alors si "réel" que beaucoup y ont cru et se sont lancés.

Malheureusement pour eux, ou heureusement qu'il ne s'agissait pas d'une vraie "fausses ICO", ceux qui ont cliqué sur le bouton "Acheter maintenant" ont été redirigés vers des outils éducatifs. Ainsi, ceux qui se sont fait piéger ont eu droit à une "petite leçon d'éducation crypto" qui les aidera mieux à repérer les fraudes à l'avenir.

D'après les explications du conseiller juridique en chef du Bureau de l'éducation des investisseurs, Owen Donley, le site HoweyCoin présentait quelques caractéristiques propres aux ICOs frauduleuses, et que le but est d'aider les gens à se familiariser avec ces caractéristiques.

Reste à savoir si cette belle initiative de la Securities and Exchange Commission aura l'effet escompté et contribuera vraiment à la lutte contre les Scams !

Les cours en temps réel
7 045,99 € (-0,07%)
219,28 € (-0,29%)
0,34 € (-0,44%)
363,86 € (+0,37%)
5,41 € (+0,37%)
0,11 € (+0%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues