BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

SEC : l'ICO promue par le boxeur Floyd Mayweather accusée de fraude

Article publié le 6 avr. 2018

Après tant de succès sur le ring, le géant Floyd Mayweather a peut-être aujourd'hui connu son premier revers en étant impliqué dans une ICO frauduleuse.

Centra Tech mit K.O par la SEC !

La société Centra Tech a rencontré un succès escompté grâce à un grand nom de la boxe, Floyd Mayweather. Ce dernier a en effet accepté l'année dernière de promouvoir l'ICO de cette entreprise basée à Miami. Et grâce à la grande popularité de l'homme aux 50 victoires, la levée de fonds en question a pu récolter 32 millions de dollars.

Malheureusement, tout n'est pas aussi rose pour les lanceurs de l'ICO qui se font couper les ailes en plein vol par la SEC. Le gendarme américain a en effet mis fin à l'ICO, et a dans la foulée arrêté les deux hommes derrière l'ICO Centra Tech, à savoir Sohrab Sharma et Robert Farkas, les accusant de fraude.

La SEC accuse plus précisément ces dirigeants de Centra Tech d'avoir proposé des titres non enregistrés, mais également d'avoir omis de dévoiler quelques informations importantes aux investisseurs, et surtout d'avoir "menti" sur certains points.

l'ICO du boxeur Floyd Mayweather accusée de fraude

Aucun partenariat avec Visa et Mastercard

D'après l'organisation américaine, Sohrab Sharma et Robert Farkas auraient entre autres inventé un soi-disant partenariat avec des leaders du paiement comme Mastercard, Visa ou encore Bancorp.

Le ministère américain de la Justice a confirmé cela dans un communiqué :

"Les affirmations de Sharma et de Farkas pour aider à sécuriser ces investissements étaient fausses. En fait, Centra Tech n'avait aucune relation avec Bancorp, Visa ou Mastercard."

Stephanie Avakian, codirectrice de la Division of Enforcement de la SEC, n'y est pas allée de main morte en affirmant de son côté que Centra a vendu aux nombreux investisseurs une fausse promesse concernant des nouvelles technologies numériques. Elle soutient qu'ils ont utilisé une grosse campagne marketing, uniquement avec pour objectif de tromper, avec leur supposé partenariat avec des grands noms.

Le nom de Mayweather souillé, le prix du Centra dégringole

D'après les informations reçues, les deux hommes Sohrab Sharma et Robert Farkas derrière cette "escroquerie" ont été arrêtés le 1er avril dernier, alors que le dernier (Farkas) était sur le point de quitter le pays.

Quant à Floyd Mayweather qui s'est donné corps et âme pour la réussite du projet de Centra Tech, il regrette sans doute d'avoir prêté son célèbre nom à cette ICO qui rejoint donc Black Cell sur la liste des ICO frauduleuses de l'univers crypto.

Pour ce qui est du token associé à l'ICO, le Centra, il ne finit plus de chuter surtout depuis la grande médiatisation de l'affaire. Selon les données de Coinmarketcap, le CTR ne se négocie désormais plus qu'à 0,05 dollar alors qu'il dépassait encore la barre des 4 dollars début janvier...

Les cours en temps réel
9 212,50 € (-1,01%)
196,82 € (-1,56%)
0,26 € (-3,11%)
287,88 € (-1,79%)
3,54 € (-1,81%)
0,07 € (-6,15%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues