BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Régulation des ICOs : la SEC fait le point sur la situation actuelle

Article publié le 4 mai 2018

Plusieurs pays veulent règlementer le Bitcoin et les cryptomonnaies à tout prix, mais également toutes les activités qui sont axées sur elles, à commencer par les levées de fonds. Le gouvernement français à l'instar de son ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire cherche à mettre en place la régulation des ICO, tout comme la Security and Exchange Commission des États-Unis.

Le marché des ICOs = Far West

Connue pour sa grande méfiance envers les ICOs et ceux qui sont derrière, le régulateur américain a une nouvelle fois haussée le ton contre ces levées de fonds particulières par l'intermédiaire de l'un de ses représentants, Robert Jackson. Interviewé par CNBC, le commissaire de la SEC a fortement critiqué la situation actuelle du marché des ICOs qu'il juge non sécurisé pour les investisseurs, et qu'il qualifie même de "Far West".

D'après M. Jackson, et il est difficile pour les investisseurs de discerner les vraies ICOs des escroqueries, faisant ici allusion aux levées de fonds frauduleuses qui poussent comme des champignons actuellement aussi bien aux USA que dans le reste du monde.

Le commissaire a même expliqué que s'ils ne font pas leur travail et que les marchés financiers actuels ne sont pas réglementés, ces marchés ressembleront à celui des ICOs.

La SEC fait le point sur la régulation des ICOs

Jackson optimiste avec la réglementation des ICOs

Mais durant cette interview, Robert Jackson a toutefois avoué être confiant quant à la régulation prochaine des ICOs, et qu'ils étaient ouverts à la mise en place de règles afin de légaliser ce marché, et cela malgré la situation difficile actuelle. Pour le commissaire, la SEC n'a aucune intention d'interdire ces levées de fonds crypto, qui seront plutôt légalisées par rapport aux lois existantes concernant les valeurs mobilières. Il n'a toutefois pas donné de détails précis à ce sujet, sous-entendant tout simplement qu'il s'agit d'un objectif à long terme.

D'après M. Jackson, la priorité pour la SEC actuellement est de protéger les investisseurs contre les escroqueries du secteur des Initial Coin Offerings, et cela s'est notamment prouvé ces derniers temps. L'agence a en effet mené à bien son rôle de "gendarme financier" en s'attaquant par exemple à l'ICO Centra Tech liée au boxeur Floyd Mayweather, une levée de fonds jugée frauduleuse et qu'ils ont décidé d'arrêter.

La SEC continue ainsi de mettre l'accent sur la protection des investisseurs, comme l'a déjà expliqué le responsable de la Division des finances des sociétés au sein de la SEC, William Hinman, il y a quelques jours de cela.

Les cours en temps réel
9 561,46 € (+0,61%)
271,47 € (+0,93%)
0,41 € (-0,24%)
413,30 € (-0,36%)
6,28 € (-0,88%)
0,11 € (-0,27%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues