BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Pour le PDG de Ripple, Coinbase doit intégrer le XRP sur sa plateforme

Article publié le 26 juin 2018

Beaucoup d'entre nous se demandent peut-être pourquoi le Ripple ne figure-t-il toujours pas chez Coinbase? On l'ignore, mais pour Brad Garlinghouse, c'est le moment pour l'exchange d'ajouter l'altcoin.

Le Ripple bientôt chez Coinbase ?

Sur Coinbase, on peut échanger des BTC, des ETH, des LTC et des BCH. La plateforme d'échange s'apprête aussi à accueillir une cinquième cryptomonnaie, l'Ethereum Classic, comme ils l'ont annoncé récemment. Et le Ripple dans tout cela ? Eh bien, le géant crypto n'a malheureusement pas encore décidé de prendre en charge le XRP (qui est pourtant 3e dans le classement crypto en matière de capitalisation boursière), et cela, même si les rumeurs au sujet d'une intégration vont bon train depuis la fin d'année dernière.

Toutefois, cela pourrait basculer durant les prochains mois, si l'on croit les nouvelles déclarations du CEO de Ripple, Brad Garlinghouse. Interrogé par les journalistes à l'occasion de l'évènement CB Insights Future of Fintech, le patron de Ripple semble en tout cas avoir mis la pression sur les responsables de Coinbase en affirmant que ces derniers devront vraiment considérer l'ajout prochain du XRP.

Garlinghouse a tenu à rappeler l'implication de son entreprise dans la résolution des problèmes au niveau des institutions financières, avant d'affirmer qu'il serait mieux pour Coinbase d'y contribuer (en ajoutant leur monnaie).

Coinbase doit intégrer le XRP sur sa plateforme pour le PDG de Ripple

Garlinghouse : "le XRP n'est pas un titre"

Brad Garlinghouse a profité de l'occasion pour soutenir sa cryptomonnaie en expliquant entre autres que l'existence du XRP ne dépend pas de celle de la société Ripple Labs. C'est-à-dire que, selon lui, même si cette dernière "coulait", l'altcoin continuera toujours d'exister.

Mais le plus intéressant, c'est quand le PDG de Ripple a affirmé que la 3e cryptomonnaie du classement CoinMarketCap n'est pas un titre et que le fait que lui et les responsables de la société soient des propriétaires majoritaires de XRP ne leur donne pas le pouvoir de contrôler ce dernier.

Les propos de M. Garlinghouse semblent nous rappeler les récentes déclarations de la SEC américaine concernant justement le fait que le Bitcoin, l'Ethereum et les cryptomonnaies qui servent d'instruments de paiement ne sont pas des titres et ne seront pas réglementés comme tels.

Si le gendarme financier n'a toutefois pas cité le XRP en particulier, le patron de Ripple lui a voulu insister sur le fait qu'ils n'ont en aucun cas le contrôle sur la monnaie, raison de plus pour que Coinbase intègre la cryptomonnaie préférée des banques chez eux.

La balle est désormais dans le cas de l'exchange qui devra vraisemblablement réagir prochainement. Affaire à suivre…

Les cours en temps réel
6 457,12 € (-0,95%)
128,20 € (-2,39%)
0,20 € (-1,25%)
185,31 € (-0,72%)
2,31 € (-2,08%)
0,05 € (-1,29%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues