BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

C'est officiel : la blockchain EOS est (enfin) en ligne

Article publié le 19 juin 2018

Après tant de polémiques, EOS met enfin sa blockchain en ligne, et c'est Ethereum qui a désormais des soucis à se faire.

EOS blockchain enfin lancée

Lancement, pas encore ? La blockchain d'EOS censé être lancée depuis quelques jours déjà soulève dernièrement tant de discussion sur la planète crypto. Pourtant tant attendue, la chaine de blocs propre à l'altcoin a en effet connu quelques faux départs, valant à l'équipe de développeurs des critiques de toute part.

Mais on vient d'apprendre une très bonne nouvelle pour toute la communauté de la cryptomonnaie, EOS blockchain est désormais disponible en ligne (et cela pour de vrai !), mettant ainsi fin à ce long et tumultueux processus de lancement. Pour plus de précision, le "mainnet" a été finalement lancé le 14 juin à environ 17h UTC, selon les informations reçues.

On tient à rappeler que la blockchain EOS est soutenue par une somme colossale de 4 milliards de dollars qui a été obtenue via une ICO organisée par la société Block.One entre juin 2017 et juin 2018. Cette levée de fonds fait d'ailleurs désormais partie des plus fructueuses dans l'histoire des cryptomonnaies.

La blockchain EOS est en ligne

La rivale d'Ethereum est là

Outre son énorme enveloppe de 4 milliards, le réseau EOS possède surtout de nombreux avantages non négligeables par rapport aux autres blockchains déjà existantes, notamment sa compatibilité avec les smart contracts. Étant le premier à proposer le développement de contrats intelligents, le numéro un actuel des réseaux décentralisés, Ethereum, voit ainsi venir un véritable concurrent potentiel surtout qu'EOS cache d'autres atouts sous son capot.

EOS s'appuie sur un système de consensus bien particulier qui ne se base que sur 21 nœuds/mineurs, des validateurs individuels ou en groupe choisis par vote et qui auront la lourde tâche de maintenir le réseau en bon état de fonctionnement.

En plus de réduire la consommation d'énergie, ce consensus loin d'être ordinaire permet également au tout nouveau réseau de traiter beaucoup plus de transactions que la concurrence, et l'on parle même de 6 000 transactions par seconde.

En résumé, EOS blockchain possède les caractéristiques nécessaires pour venir bousculer la suprématie d'Ethereum dans ce domaine. A moins qu'il ne décide de rejoindre Google, Vitalik Buterin et son équipe ne vont surement pas se laisser faire…

Les cours en temps réel
8 724,39 € (+0,91%)
193,12 € (+2,47%)
0,28 € (+2,02%)
263,57 € (+1,19%)
3,49 € (+1,9%)
0,08 € (+10,61%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues