BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Gemini (Winklevoss) lance une équipe d'autorégulation avec 3 exchanges

Article publié le 25 août 2018

Pendant que son grand rival Coinbase se développe davantage en s'ouvrant plus vers la mobilité, l'exchange des Winklevoss Gemini de son côté se concentre sur la régulation de l'industrie crypto, et compte pour cela sur d'autres bourses similaires.

La Self-Regulatory Organization des Winklevoss

Au mois de mars dernier, une association baptisée Virtual Commodity Association ou VCA a vu le jour sur la planète crypto, avec comme principal objectif de faire régner la transparence en développant des normes à suivre.

Faisant partie de cette association qui regroupe plusieurs sociétés crypto, la bourse Gemini a décidé d'intensifier son implication dans cette cause en créant un organisme d'autorégulation rattaché justement au VCA. Il s'agit en réalité d'un groupe de travail spécial fondé par les jumeaux Winklevoss et formé par trois autres grands acteurs de l'industrie, à savoir Bittrex, Bitstamp et Bitflyer USA.

Gemini et ses fondateurs ont officialisé le lancement du nouveau Self-Regulatory Organization (SRO) lundi dernier, en citant ces trois homologues et collaborateurs qui devront donc développer ensemble des normes pour l'industrie crypto.

À noter que la SRO des frères Gemini, tout comme la VCA, travaillera de près avec les organismes de régulation américains, comme la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) qui, on le rappelle, est en charge de la réglementation des "commodities" comme le Bitcoin ou l'Ethereum.

Gemini (Winklevoss) lance une équipe d'autorégulation avec 3 exchanges

L'autorégulation est à la mode

Ce genre de groupe d'autorégulation n'est pas nouveau dans l'industrie crypto, puisqu'il existe également un organisme similaire au Japon. Créé il y a quelques mois, l'organisme d'autorégulation chinois baptisé Japanese Virtual Currency Exchange Association (JVCEA) compte quant à lui 16 exchanges locaux parmi ses membres, dont les leaders du pays BitFlyer, Money Partners et SBI Virtual Currency (qui a récemment ouvert une plateforme crypto-fiat).

Tout comme son homologue américain, la JVCEA travaille également pour l'établissement de règles à suivre par les sociétés membres, comme par exemple la mise en place d'une limite de levier pour le trading crypto afin de protéger les investisseurs.

En attendant de savoir quelles seront les règles proposées par Gemini et consorts, les Winklevoss eux ne négligent pas pour autant le développement de leur exchange, eux qui ne cessent de se voir accorder de nouveaux projets liés justement aux transactions crypto.

Les cours en temps réel
9 216,80 € (-0,96%)
196,90 € (-1,52%)
0,26 € (-3,14%)
287,69 € (-1,85%)
3,54 € (-1,81%)
0,07 € (-6,29%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues