BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Islande : 600 machines de minage volées, puis retrouvées en Chine

Article publié le 9 mai 2018

Si certains malfaiteurs s'attaquent aux plateformes d'échange crypto pour vider les portefeuilles des clients, d'autres vont jusqu'à voler des machines de minage, comme ce qui s'est passé ces derniers mois en Islande.

Vol de 600 appareils de minage en Islande

Le minage de cryptomonnaie peut rapporter gros si on utilise le matériel adéquat pour cela, comme les Antminer de chez Bitmain. De ce fait, les ASICs de minage suscitent énormément l'intérêt des mineurs, mais également des voleurs. Les autorités islandaises ont par exemple enregistré trois cambriolages de centres de données locaux au mois de décembre dernier, des casses qui ont permis aux malfaiteurs de repartir avec pas moins de 600 appareils de minage de Bitcoin.

Selon les informations reçues, les machines volées atteignent une valeur totale de 200 millions de couronnes islandaises, ce qui équivaut à environ 2 millions de dollars. Les enquêteurs ont essayé de retrouver les matériels volés en surveillant la consommation énergétique sur le territoire, espérant repérer des augmentations anormales, mais en vain. De leur côté, les victimes des cambriolages se sont engagés à offrir 60 000 dollars en guise de récompense à ceux qui aide la police à retrouver les machines.

La police locale a toutefois réussi à arrêter deux suspects, dont l'un d'eux aurait réussi à s'échapper d'une prison locale en avril dernier pour s'exiler en Suède.

600 machines de minage volées en Islande et retrouvées en Chine

Les machines repérées en Chine

Alors que l'enquête suit son cours, on vient tout juste d'apprendre que la police chinoise a mis la main sur 600 appareils de minage utilisés "illégalement" pour extraire des BTC dans la ville de Tianjin. Est-ce une coïncidence ou s'agit-il vraiment des matériels volés en Islande? Selon la chaine islandaise RUV, les autorités islandaises chargées de l'enquête n'ont pas hésité à contacter leur homologue chinois afin d'élucider cette affaire.

Les autorités chinoises n'ont certes pas encore répondu favorablement aux demandes des enquêteurs islandais, mais tout laisse déjà à croire qu'il s'agit bien des mêmes matériels, si ce n'est le fait que le nombre des matériels volés en Islande et le nombre des appareils confisqués en Chine sont égaux (600).

En attendant la confirmation des enquêteurs sur cette affaire, on tient à préciser que le minage de Bitcoin et autres cryptomonnaies est devenu une source de revenue très plus populaire, particulièrement en Islande où les conditions sont favorables pour cette activité énergivore (climat froid, utilisation d'énergie renouvelable…).

Les cours en temps réel
3 268,23 € (+0,14%)
108,40 € (-0,62%)
0,29 € (-0,66%)
113,06 € (-0,35%)
2,18 € (-0,46%)
0,09 € (+0,07%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues