BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Israël : les salariés d'une société internet bientôt rémunérés en BTC

Article publié le 20 juin 2018

Le Bitcoin continue toujours de prendre du terrain, s'attaquant de plus en plus à différents domaines. La cryptomonnaie phare remplacera cette fois-ci la monnaie fiduciaire pour le paiement de salaire au sein d'une société israélienne.

Spot.IM paie ses employés en BTC

Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises souhaitent adopter la tendance cryptomonnaie et payer leurs employés en Bitcoin. Ce genre de système de paiement pourrait être très bénéfique aussi bien pour l'employeur que pour l'employé, et plusieurs sociétés en sont d'ailleurs conscientes, pour ne citer qu'une société internet opérant en Israël.  

La firme Spot.IM cherche en effet à rémunérer prochainement ses salariés en BTC, comme l'explique la presse locale Calcalist. D'après cette dernière, l'entreprise de réseaux sociaux a même déjà entamé les démarches auprès des autorités fiscales israéliennes afin de pouvoir le faire en toute légalité.

Toujours selon Calcalist, Spot.IM aurait dans la foulée réclamé de l'aide auprès des autorités compétentes quant aux taux de change à appliquer, sachant que le salaire mensuel de chaque employé sera converti en BTC qui sera ensuite versé sur le portefeuille numérique du bénéficiaire.

Les salariés d'une société internet bientôt rémunérés en BTC en Israël

Un système avantageux pour les employés

D'après la presse israélienne, la société Spot.IM aurait fait le maximum pour avantager ses employés si le paiement par cryptomonnaies vient à être autorisé par l'autorité fiscale. Tout d'abord les responsables de l'entreprise laisseront la liberté aux employés de choisir s'ils souhaitent être payés en Bitcoin ou plutôt rester au paiement fiat, ou un compromis entre les deux (c'est-à-dire seulement la moitié en crypto).

Le spécialiste de l'internet a également décidé de prendre en charge tous les frais de conversion fiat-to-crypto, ainsi que les taxes associées aux BTC selon les explications du responsable des opérations de l'entreprise en Israël, Ido Goldberg. On rappelle en effet que la loi israélienne a décidé depuis février dernier de soumettre les gains crypto à une taxe de 25%, mais cela ne doit donc pas trop inquiéter les salariés de Spot.IM.

Par ailleurs, la société, en plus de couvrir les divers frais, se doit de reconnaitre le Bitcoin et autres comme des "actifs légitimes", cela, dans le but de créer un environnement de confiance.

En attendant de voir la réponse des autorités fiscales israéliennes, on tient à préciser que Spot.IM possède certes des bureaux en Israël, mais que son siège social lui se situe à New York, aux États-Unis.

Concernant la régulation crypto en Israël, la banque centrale du pays a affirmé en janvier dernier que le pays ne considère pas le Bitcoin et consorts comme monnaies légales, contrairement à d'autres pays asiatiques comme la Thaïlande qui vient de légaliser sept cryptomonnaies.

Les cours en temps réel
6 527,24 € (+0,02%)
129,94 € (-0,2%)
0,20 € (-0,25%)
190,66 € (+0,31%)
2,36 € (+0,34%)
0,05 € (-0,3%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues