BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Japon : les régulateurs organisent une table ronde sur la blockchain

Article publié le 22 mars 2018

Lorsqu'on parle de cryptomonnaies, il est difficile de ne pas mentionner sa technologie sous-jacente qui est la blockchain. Cette dernière est considérée par beaucoup comme une innovation technologique, et elle a d'ailleurs été complimentée par les membres du G20 lors de leur récente réunion.

La blockchain est donc devenue un sujet incontournable aujourd'hui dans de nombreux pays, comme le Japon. C'est d'ailleurs pour cela que les régulateurs du pays ont décidé de se concentrer sur le sujet, en organisant une table ronde dédiée.

La FSA réunit les régulateurs du monde

C'était le 8 et 9 mars dernier, à huit clos, que s'est tenue cette réunion "secrète" sur la blockchain, réunissant autour de la table la FSA ou Financial Service Agency (l'autorité de régulation financière japonaise), quelques institutions académiques locales et étrangères, ainsi que quelques représentants de banques centrales d'autres pays. On y retrouvait entre autres les banques du Japon, du Canada ou encore de Singapour, des régulateurs venus du Royaume-Uni, de France et d'Australie. Pour les institutions, le laboratoire de recherche MIT Media Lab y était représenté, tout comme les universités de Tokyo et de Keio.

Le Japon régule la Blockchain

De quoi ont-ils parlé ?

Lors de cette fameuse table ronde "secrète" organisée en début du mois, le sujet principal était donc la technologie sous-jacente des cryptomonnaies, avec d'un côté les opportunités qu'elle offre et de l'autre, les risques qui y sont associés.

Ce n'est que récemment que l'organisateur FSA s'est prononcé sur le sujet, en disant :

"La table ronde met particulièrement en évidence les risques techniques inhérents et les opportunités autour de la blockchain. Dans le cadre de cette initiative, la FSA mène actuellement une étude sur les problèmes de vulnérabilité de la chaîne publique blockchain, les questions de sécurité pertinentes et ses impacts du point de vue technique."

L'objectif de la FSA était surtout de connaitre les opinions des régulateurs étrangers concernant la blockchain, afin de mener à bien leur projet de recherche multilatéral axé sur la technologie et qui a été lancé l'année dernière.

Malheureusement, on n'a pas eu le droit à plus d'informations étant donné que la table ronde s'est déroulée dans la discrétion totale. Cela explique d'ailleurs pourquoi les médias ne rapportent l'évènement que plusieurs jours plus tard. Toutefois, la FSA a affirmé qu'elle pourra dévoiler quelques idées communes entre les participants, mais qu'il faudra patienter un peu.

En attendant de savoir ce qu'ils ont décidé quant à la blockchain, on tient à vous rappeler que le Japon a décidé, l'année dernière, de légaliser l'utilisation du Bitcoin sur tout le territoire.

Les cours en temps réel
3 464,25 € (-0,13%)
117,87 € (-0,16%)
0,26 € (-1,01%)
138,09 € (-1,61%)
3,22 € (-0,31%)
0,09 € (-0,2%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues