BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

L’analyse technique pour trader les crypto-monnaies

Article publié le 15 août 2018

Lorsque l'on se lance dans le trading des crypto-monnaies, il faut avoir des bases solides en ce qui concerne toutes les actualités et tendances de la cryptosphère. Mais il est aussi nécessaire de procéder à une analyse technique sérieuse. Les nouveaux venus peuvent avoir des sueurs froides devant ces deux mots, pourtant, il s'agit d'une méthode qu'il est aisé de maitriser, quand on sait par où commencer. En lisant la suite de cet article, vous allez comprendre ce qu'est l'analyse technique et son application aux crypto-monnaies.

Définition de l’analyse technique (AT)

L'analyse technique est un outil d'évaluation puissant pouvant être utilisé par n'importe quel investisseur avant de prendre sa décision d'investir. Il s'agit d'une stratégie applicable lors de l'achat Bitcoin, Ethereum, Ripple, ou n'importe quelle autre crypto-monnaie. L'AT permet de procéder à l'interprétation des signaux de dynamique produits par le marché ou encore à la prévision des mouvements de prix d'un actif.

L'analyse technique peut être utilisée en complément de l'analyse fondamentale afin d'aider les investisseurs à améliorer leur calendrier d'investissements.

Analyse fondamentale vs analyse technique

Les traders avertis utilisent une combinaison d'analyse fondamentale et technique pour la prise de décision éclairée. Ces deux analyses présentent des différences, notamment au niveau des types d'informations prises en compte ainsi que la longueur générale des tendances prédites.

Si l'analyse fondamentale se concentre sur le calcul de la valeur sous-jacente de la pièce, l'analyse technique ignore quant à elle la valeur intrinsèque de cette dernière. A la place, le but de l'AT est la prédiction du mouvement futur des prix d'un actif en prenant comme base unique les données de trading passées ainsi que le sentiment du marché.

L'analyse fondamentale quant à elle sert à prédire les tendances à long terme plus lente d'une crypto-monnaie tandis que l'AT est plus utile pour déterminer les mouvements de prix rapides à court terme de cette dernière.

Les bases de l’analyse technique

En considérant que les mouvements de prix à court terme ne sont pas vraiment aléatoires, l'AT affirme que toutes les informations accessibles au public concernant cet actif devraient déjà être reflétées dans le prix de marché de l'actif en question.

Autrement dit, l'analyse technique considère que les données de négociation passées d'un actif constituent un indicatif plus fiable des fluctuations futures des prix à court terme d'une crypto-devise que la valeur intrinsèque réelle de la pièce elle-même.

Les origines de l’analyse technique

Initiée par Charles Dow, l'analyse technique a été le sujet de bon nombre de ses éditoriaux dans le Wall Street Journal tout au long du IXème siècle. A l'époque, les écrits de Dow ont commencé à être reconnus sous la Dow Theory.
Au cours du siècle dernier, de nombreux auteurs ont affiné la Dow Theory mais les écrits de l'auteur restent la base de l'analyse technique moderne.

Les principes de la Dow Theory

  • Le prix du marché d'un actif prend déjà en compte l'ensemble des facteurs susceptibles d'avoir une influence sur le prix de l'actif ;
  • Au lieu d'être purement aléatoires, les prix tendent à se déplacer dans des modèles observables et des tendances répétitives au fil du temps ;
  • Les tendances sont confirmées par le mouvement du volume. Une évolution des prix est confirmée par une augmentation de volume tandis que l'affaiblissement de la tendance est signalée par une diminution du volume ;
  • Et enfin, les tendances se poursuivent jusqu'à ce qu'il y ait un net renversement. La Dow Theory enjoint les investisseurs à ne pas confondre les tendances des prix primaires à long terme avec les tendances secondaires correctionnelles à court terme.

Les tendances directionnelles

Une tendance est un biais directionnel que l'on peut observer dans le mouvement des prix. Cette tendance voit le prix d'un actif évoluer dans une direction spécifique qui devrait se poursuivre.  Il existe trois types de tendances : ascendante, descendante ou latérale.

Les tendances à la hausse peuvent être qualifiées de haussières tandis que celles qui sont à la baisse sont appelées baissières.

Les différentes catégories d’analyse technique

L'analyse technique a la plupart du temps recours à une combinaison de diagrammes, d'indicateurs et d'autres informations statistiques afin de déterminer la tendance future des prix d'une pièce. On peut diviser l'analyse technique en deux catégories principales d'indicateurs et de diagrammes.

Patrons de graphique (Chart Patterns)

Les modèles de graphique sont des formations distinctes dont la création revient aux mouvements de prix d'un titre au fil du temps sur un graphique. Il est généralement admis que les schémas de diagramme distincts se répètent selon la psychologie du marché et de l'investisseur.

Les définitions des modèles commerciaux sont généralement subjectives puisque les différents commerçants ont des opinions divergentes en ce qui concerne la définition d'un modèle reconnaissable. Il est aussi primordial de noter que certains modèles de graphiques sont plus précis que d'autres.

Il n'existe pas de diagramme qui soit parfaitement exact, l'investisseur se doit de les utiliser en les combinant avec d'autres indicateurs techniques afin de réduire le risque d'erreur statistique des prévisions.

Il existe deux catégories principales de modèles : les modèles de continuation (continuation patterns) et les modèle d'inversion (reversal patterns).

Modèles de diagramme de continuation (continuation patterns)

Les modèles de continuation indiquent la continuation de la tendance principale après l'achèvement du modèle. Par exemple, dans le cas où un actif est actuellement au milieu d'une tendance haussière, un modèle de négociation de continuation devrait signaler que cette tendance à la hausse est susceptible de continuer après l'achèvement du modèle.

Les différents schémas de diagramme de continuation

  • Triangles
  • Drapeaux
  • Fanions
  • Rectangles

Les modèles d'inversion (Reversal Chart Patterns)

Les modèles d'inversion (Reversal Chart Patterns) indiquent une possible inversion de la tendance principale après l'achèvement du modèle. Par exemple, quand un actif se trouve au milieu d'une tendance baissière, un modèle d'échange inversé devrait signaler la fin probable de la tendance baissière primaire et le début d'une tendance haussière globale après l'achèvement du modèle.

Les différents types de modèles de graphiques d'inversion

  • Tête et épaules
  • Tête et épaules inversées
  • Double Top
  • Double fond
Analyse technique cryptomonnaie

Indicateurs

On appelle indicateurs les calculs mathématiques usuellement basés sur le prix ou le volume d'un actif utilisé par les investisseurs afin de procéder à la prédiction du mouvement futur des prix de l'actif.

Les différents types d’indicateurs

Le type d'indicateur le plus usuel est appelé oscillateur. Les oscillateurs sont bornés dans une plage de nombres définis, le plus souvent compris entre 0 et 100. Outre les oscillateurs, il existe certains indicateurs qui ne sont pas liés.

Il existe deux catégories principales d'indicateurs selon le moment de signalement: les indicateurs avancés et les indicateurs retardés.

Les indicateurs avancés

Les indicateurs avancés créent des signaux de dynamique et sont utilisés par les investisseurs et les traders afin de déterminer le mouvement futur des prix d'une pièce de monnaie. Les traders peuvent également les utiliser pour déterminer les moments où le prix d'un actif va éclater ou se dégrader dans une nouvelle tendance.

Deux types d'indicateurs avancés peuvent être utilisés dans l'analyse technique : L'indice de force relative (Relative Strength Index) et l'oscillateur stochastique.

Indice de force relative (RSI)

Allant de 0 à 100, l'indice de force relative est un indicateur de momentum comparant la taille des gains et pertes récentes au cours du temps spécifié pour mesurer la variation de prix d'un titre. Il est généralement utilisé afin de procéder à l'identification du surachat ou de la survente d'un titre. Une lecture de plus de 70 signifie qu'un titre est suracheté tandis que si la valeur est inférieure à 30, cela veut dire qu'il est survendu.

L'oscillateur stochastique

Il s'agit d'un indicateur de momentum à deux lignes qui compare le prix de clôture d'un actif à une fourchette de prix au cours d'une période déterminée. L'oscillateur stochastique utilise les données de négociation des quatorze derniers jours pour faire le calcul du score.

Comme le RSI, il va de 0 à 100 et les valeurs supérieures à 80 montrent qu'un titre est suracheté tandis que si elles sont inférieures à 20, cela indique une survente.

L'oscillateur stochastique est constitué par deux lignes : le %K  et le %D. Elles mesurent respectivement la dynamique de l'actif et la moyenne mobile simple sur trois jours de %K. La création de signaux de vente survient quand la ligne ligne %K croise la ligne %D.

Les indicateurs retardés

Lorsqu'un mouvement de prix survient, les indicateurs retardés sont utilisés par les investisseurs comme outil de confirmation afin de déterminer si la tendance des prix va continuer ou connaître un affaiblissement. A la différence des indicateurs avancés, les indicateurs retardés sont plus sûrs au cours des périodes de prix tendanciels et produisent moins de signaux réels d'achat ou de vente par rapport aux indicateurs avancés.

Deux des indicateurs retardés les plus couramment utilisés sont les Moving Averages (moyennes mobiles) et Bollinger Bands.

Les moyennes mobiles

Il existe plusieurs types de moyennes mobiles utilisées dans l'analyse technique :

  • Moyenne mobile simple (SMA) : Il s'agit de la somme de tous les prix de clôture passés sur une période donnée divisée par le nombre de jours de la période.
  • Moyenne mobile exponentielle (EMA) : Elle se calcule de la même manière que la moyenne mobile simple, néanmoins les prix de clôture récents sont davantage pris en compte par rapport aux prix de clôture précédents.
  • Moving Convergence Divergence (MACD) : Elle est calculée par la soustraction de la moyenne mobile exponentielle de 26 jours de la moyenne mobile exponentielle de 12 jours. Cette moyenne indique une direction de l'impulsion plutôt que la direction du prix d'un actif. Quand elle est positive, elle indique un élan se déplaçant vers le haut ; de même lorsqu'elle est négative, elle indique que l'élan se déplace vers le bas.

Les bandes de Bollinger

Elles représentent deux écarts types par rapport à la simple moyenne mobile d'un titre et fournissent aux investisseurs de nombreuses indications sur la volatilité des prix d'un titre.

La volatilité prévue du prix d'un actif est indiquée par la largeur des bandes de Bollinger : plus elles sont larges, plus les périodes de forte volatilité sont indiquées. Si elles rétrécissent, cela indique au contraire des périodes de faible volatilité.

En outre, plus la moyenne mobile se rapproche de la bande supérieure, plus le titre est considéré comme suracheté. De même, à mesure que la moyenne simple se rapproche de la bande inférieure, l'on présume que le titre est survendu.

Ainsi, bien que l'analyse technique cryptomonnaie ne remplace pas l'analyse fondamentale, c'est un outil d'évaluation d'une importance primordial, pouvant aider l'investisseur à décider quand il va vendre ou acheter une crypto-monnaie. Les outils de l'AT sont les graphiques et indicateurs détaillés ci-dessus, il est essentiel de comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les interpréter au mieux.

Contrairement à l'analyse fondamentale, l'analyse technique sur la crypto-monnaie ne prend pas en compte la valeur intrinsèque de la crypto lorsqu'elle tente de faire des prédictions sur les mouvements de prix futurs. A la place, l'AT espère anticiper les prix à court terme en se servant des données de trading passées et du marché comme base d'analyse.

Comment bien réussir une analyse technique ?

L'analyse technique est une méthode que tout trader de crypto-monnaie de maîtriser, ne serait-ce que dans les grandes lignes. En maîtrisant les outils cités ci-dessus, il est possible de faire ses premiers pas dans le trading de cryptos. Mais avant tout, voici quelques règles de base pour réussir votre AT.

  • L'algorithme miracle n'existe pas: Il n'y en a aucune qui va vous dire exactement ce qui se passe, ou répondre à des questions très précises comme « Dans quelle crypto dois-je investir ? ». L'AT est un outil et les valeurs sont déterminées par les utilisateurs.
  • Tempérez vos attentes : L'AT n'est pas une boule de cristal qui montre l'avenir mais elle peut néanmoins aider à déterminer les mouvements et cours d'une crypto-monnaies donnée.
  • Il est important de vous entraîner : L'analyse technique est une méthode qui nécessite une certaine patience et beaucoup d'application. Si vous souhaitez trader des crypto-monnaies sérieusement, il faut vous entraîner et vous informer en participant par exemple à des forums comme BitcoinTalk. Vous y gagnerez en compétences.
  • Contribuez : Bien entendu, il existe des experts et des analystes qui ont leurs théories sur l'AT, mais cela ne signifie aucunement que vous ne pouvez pas apporter votre contribution. Apprenez comment les indicateurs fonctionnent et utilisez-les à bon escient, vous pourriez être surpris.
  • Persévérez : Le nouveau venu dans la cryptosphère peut se sentir découragé de la complexité de l'AT. Mais il faut noter que nombreux sont les crypto-amateurs qui ont réussi à l'utiliser et à se l'approprier pour faire de bons investissements dans les crypto-monnaies. La persévérance est la clé.
Les cours en temps réel
2 907,85 € (+0,36%)
75,40 € (-0,11%)
0,26 € (-0,04%)
74,97 € (-1,56%)
1,65 € (+1,23%)
0,09 € (-0,44%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues