BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Mining : le nombre de sociétés minières a augmenté de 15% en Russie

Article publié le 5 août 2018

Alors qu'elle est sur le point d'être interdite dans certains pays, l'industrie du minage crypto cartonne en Russie où les centres miniers poussent comme des champignons.

Les mineurs russes augmentent en nombre

La RACIB ou Russian Association of Cryptocurrencies and Blockchain est une association qui suit de près l'industrie des cryptomonnaies en Russie. Parmi les fonctions de l'association en question, on retrouve la surveillance des entreprises et sociétés relatives aux devises numériques et à la technologie blockchain. Récemment, la RACIB a justement dévoilé une liste blanche regroupant 50 sociétés et organisations jugées fiables, des entreprises qui ont été soumises à des vérifications volontaires.

Cette fois-ci, la RACIB s'est concentrée uniquement sur les entreprises d'exploitation minière et a pu constater que le nombre de ces dernières en Russie à augmenter de 15% cette année. Le secteur du mining est en effet en plein essor au pays, ce qui explique cette hausse du nombre de fermes minières qui, selon l'association, a désormais atteint la barre des 75 000. Par ailleurs, 350 000 personnes travaillent aujourd'hui dans l'industrie russe du minage, qui représente désormais 6% du marché minier mondial (gagnant ainsi 1% par rapport à 2017).

Mining le nombre de sociétés minières a augmenté de 15% en Russie

La Russie, dans l'attente de la régulation

Si le secteur de l'exploitation minière russe ne cesse ainsi de se développer et de s'agrandir, c'est surtout grâce aux conditions favorables que propose le pays, pour ne citer qu'une électricité abordable. Les sociétés minières se ruent alors sur le territoire pour bénéficier de la richesse énergétique et autres, d'où cette hausse de 15%.

Cependant, bien que le mining crypto soit en pleine expansion, le retard de la légalisation des cryptomonnaies par les régulateurs est un frein pour le marché russe. Ce dernier perdrait à cause de cela jusqu'à 1 000 milliards de roubles par an en termes d'investissement, selon le président de la RACIB, Yuri Pripachkin. Pour ce dernier, ce retard de la régulation serait même en train d'empêcher le pays de devenir "un leader financier numérique".

Expliquant cela devant les journalistes, M. Pripachkin regrette en passant le fait que la Russie ne figure pas parmi les cinq premiers pays en termes de volume (qui sont Malte, Belize, les Seychelles, les États-Unis et la Corée du Sud), et cela malgré le fait que le nombre de détenteurs russes de cryptomonnaies est passé de 2,5 millions à 3 millions depuis l'année dernière.

Les cours en temps réel
3 267,33 € (+0,11%)
108,30 € (-0,72%)
0,29 € (-0,66%)
113,15 € (-0,27%)
2,16 € (-1,37%)
0,09 € (+0,05%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues