BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Oracle annonce la sortie imminente de sa plateforme blockchain

Article publié le 10 mai 2018

La blockchain, tout le monde s'y colle, de MasterCard à Huobi en passant par la banque espagnole BBVA ou encore les grands constructeurs automobiles… et pourquoi pas Oracle ? Eh bien, le géant du logiciel a lui aussi attrapé le virus des chaînes de blocs, préparant le lancement de sa  plateforme blockchain-as-a-service.

Oracle se blockchainise !

On n'a plus besoin de vous apprendre que la blockchain n'est pas uniquement réservée aux cryptomonnaies. Cette technologie révolutionnaire permet de décentraliser n'importe quel domaine et service, notamment le cloud. Et en parlant de cloud justement, le géant américain Oracle a décidé d'améliorer ses services cloud existants en les faisant passer par la blockchain. Le grand fournisseur de logiciels prépare en effet depuis quelques temps déjà une plateforme blockchain-as-a-service qui sera opérationnelle dans les jours à venir.

C'est le président du développement logiciel de l'entreprise, Thomas Kurian, qui a annoncé la nouvelle à la presse le lundi 7 mai dernier. L'expert en logiciel n'a toutefois pas donné davantage d'informations sur leur nouvelle plateforme, laissant ainsi tout le monde dans l'impatience totale, du moins jusqu'à la sortie officielle.

Le vice-président de la section Blockchain Cloud Service de chez Oracle, Frank Xiong, de son côté, a expliqué que la fameuse plateforme est spécialement conçue pour étendre les services actuels, des services qui ne se limiteront plus aux entreprises, mais s'étendront aux partenaires commerciaux et à leurs clients.

Oracle annonce la sortie imminente de sa plateforme blockchain

Des dApps en approche

En attendant, on sait déjà qu'en plus de sa plateforme BaaS, Oracle dévoilera quelques jours plus tard, soit au courant du mois de juin, des applications décentralisées basées sur la blockchain. Ces nouveaux produits du géant américain auront pour cible diverses entreprises, notamment des sociétés pharmaceutiques qui utiliseront ces dApps pour gérer l'approvisionnement en médicaments.      

Dans la foulée, la société californienne contribue au développement d'un nouveau système de transactions bancaires via hyperledger, en collaboration avec la banque chilienne Banco de Chile. Le géant du logiciel prête aussi main-forte au gouvernement du Nigéria afin de blockchainiser les documents liés au secteur douanier et de l'importation.

Comme on peut le voir, Oracle est ainsi fortement investi dans l'industrie blockchain, tout comme des entreprises similaires comme Huawei qui s'est justement lancé dans le même projet de création de plateforme blockchain-as-a-service.

Les cours en temps réel
9 964,09 € (+1%)
329,85 € (+2,24%)
0,25 € (+0,24%)
260,01 € (+1,16%)
2,58 € (+1,33%)
0,09 € (+0,5%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues