BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Pakistan : la Banque centrale interdit aux banques les cryptomonnaies

Article publié le 10 avr. 2018

Quelques jours après que la Reserve Bank of India ait interdit les transactions crypto au niveau des banques indiennes, c'est maintenant au tour de la Banque centrale du Pakistan de prendre la même décision.

La SBP, aussi en guerre contre les cryptos

Les Banques centrales du monde considèrent les cryptomonnaies comme une menace pour le système financier de leurs pays respectifs. Cela s'est récemment prouvé par la décision de la banque de réserve de l'Inde d'ordonner aux banques locaux de couper tout lien avec l'univers crypto.

Cette fois-ci, c'est autour de la Banque centrale du Pakistan de faire de la répression à l'encontre du Bitcoin et consorts. Dans une déclaration officielle publiée sur son site web, la State Bank of Pakistan (SBP) demande aux établissements financiers du pays, à commencer par les banques, de ne plus traiter les transactions en cryptomonnaies.

"…Toutes les banques / IFD / banques de microfinance et opérateurs de systèmes de paiement (PSO) / fournisseurs de services de paiement (PSP) sont invités à ne pas traiter, utiliser, échanger, détenir, transférer de la valeur, promouvoir et investir dans des devises / jetons virtuels."

La Banque pakistanaise interdit ainsi aux banques locales et autres fournisseurs de service financier de collaborer avec les entreprises crypto comme les exchanges. La SBP demande également à ces établissements de ne plus faciliter les transferts d'argent internationaux via les cryptomonnaies, sous peine d'être sanctionné. Et l'interdiction concerne également la participation à des levées de fonds en cryptomonnaies (ICO).

"…Toute transaction à cet égard sera immédiatement signalée à l'Unité de surveillance financière (UFA) comme une transaction suspecte."

La Banque centrale du Pakistan interdit aux banques de se mêler aux cryptos

Les raisons de cette interdiction

Pour la Banque d'Etat pakistanaise, les cryptomonnaies que ce soit le Bitcoin ou autres n'ont pas cours légal sur le territoire. Par ailleurs, aucune entité n'a obtenu l'approbation de traiter des opérations crypto, que ce soit l'achat, la vente, l'échange ou l'investissement dans les monnaies numériques.

Pour la SBP, interdire ainsi les transactions en cryptomonnaies vise à réduire les risques liés à ces dernières, à commencer par l'instabilité, la volatilité et la nature spéculative des Bitcoin, Ethereum et consorts. La Banque cherche aussi à protéger les pakistanais contre les problèmes de sécurité au niveau des plateformes d'échange crypto, dont beaucoup d'entre elles sont victimes de piratage et de vol.

Comme à chaque décision prise à l'encontre des cryptomonnaies, cette interdiction de la SBP n'a pas attendu longtemps pour impacter le marché crypto, du moins dans le pays. Un exchange pakistanais, Urdubit, a même pris la décision de fermer prochainement ses portes et l'a annoncé via Facebook au grand dam de ces utilisateurs. La plateforme exhorte d'ailleurs ses clients à retirer leurs fonds au plus vite possible, et donc de se trouver un autre exchange. Reste à savoir si d'autres exchanges locaux vont suivre l'exemple à cause de cette répression sur les cryptomonnaies.

Les cours en temps réel
5 671,14 € (-1,31%)
116,68 € (-1,47%)
0,15 € (-2,57%)
190,35 € (-1,29%)
1,97 € (+0%)
0,04 € (-2,03%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues