BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Clap de fin pour l'ICO Telegram, pas de levée de fonds publique !

Article publié le 6 mai 2018

Mauvaise nouvelle pour ceux qui souhaitent investir dans la future cryptomonnaie Gram, car la société derrière, Telegram, a décidé d'annuler son ICO publique contre toute attente. Explications.

Gram : l'ICO publique annulée !

Ces dernières semaines, la presse crypto ne parle que de la fameuse ICO de Telegram qui, on le rappelle, sert de financement pour le développement du réseau blockchain TON et de la cryptomonnaie associée Gram. Cette levée de fonds a tellement eu de succès au point même de donner des idées à des arnaqueurs qui ont décidé de la copier dans le but de détourner les fonds.

L'opération ne concernait jusqu'ici que des investisseurs privés qui ont injecté un total de 1,7 milliard de dollars, ce qui constitue un record dans le domaine des levées de fonds en cryptomonnaie. Alors que les "simples investisseurs" attendaient leur tour pour pouvoir placer leur argent dans ce projet des plus prometteurs, on vient malheureusement d'apprendre que ce n'est plus possible puisque Telegram a décidé de tout arrêter.

D'après le Wall Street Journal, les dirigeants de la société de messagerie seraient en effet satisfaits de la récolte obtenue via l'ICO privée, et ont décidé de ne plus lancer la version publique de la levée de fonds.

On rappelle que la levée de fonds privée s'est déroulée en deux tours et a vu la participation d'un peu moins de 200 investisseurs, dont des financeurs institutionnels et des personnes fortunées. Parmi ces dernières, on retrouve notamment le milliardaire russe Roman Abramovich, qui n'est autre que le propriétaire du club anglais de football Chelsea FC, et qui aurait investi pas moins de 300 millions de dollars.

Pas de levée de fonds publique pour l'ICO Telegram

La cause ?

Cette décision a bien évidemment surpris plus d'un, surtout ceux qui attendaient l'ICO publique avec impatience. Mais d'après ceux qu'ont révélés les sources au WSJ, Telegram a décidé d'annuler ainsi l'ICO publique afin d'éviter les problèmes liés à la réglementation. Selon la règle 506 Régulation D, les porteurs d'ICO doivent limiter la vente de titres non enregistrés (comme les tokens) à des investisseurs accrédités seulement, tout en étant obligé de donner le maximum d'information à la SEC concernant la levée de fonds en question.

Sachant que le régulateur américain a durci encore plus les règles sur les ICO ces derniers mois, l'équipe derrière Telegram a donc ainsi fait machine arrière, sûrement afin d'éviter les sanctions. La SEC a d'ailleurs montré ses crocs contre quelques ICO jugées frauduleuses, pour ne citer que celle de la société Centra Tech.

Bref, Telegram ou du moins son ICO s'arrête donc ainsi en si bon chemin, et ne pourra finalement pas atteindre son objectif pharaonique de 5 milliards de dollars.

Les cours en temps réel
3 267,38 € (+0,11%)
108,38 € (-0,64%)
0,29 € (-0,66%)
113,15 € (-0,27%)
2,18 € (-0,46%)
0,09 € (+0,05%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues