BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Inédit : lancement de la première ICO convertible (ICCO) à Malte

Article publié le 14 juil. 2018

Cinq ans après l'apparition de la toute première levée de fonds en cryptomonnaies, voilà qu'une variante de la fameuse ICO voit le jour, et on l'appelle ICCO.

Bienvenue à l'ICCO !

Bien que les régulateurs comme la SEC américaine se montrent toujours très méfiants à l'égard des ICOs, cela n'empêche pas pour autant les porteurs de projet d'effectuer leurs levées de fonds en cryptomonnaies. Cette méthode de financement est devenue très tendance, ayant même doublé en volume par rapport à l'année dernière d'après le récent rapport du PwC.

Malte fait partie des pays les plus favorables à tout ce qui touche les cryptomonnaies, et donc les ICOs, et c'est justement dans cet archipel méditerranéen qu'est née une toute nouvelle forme de levée de fonds crypto, à savoir l'Initial Convertible Coin Offering ou ICCO. Le principe est toujours le même, émettre des tokens pendant une durée déterminée, mais la différence vient du fait que les tokens en question peuvent être par la suite être convertis en… action de la société organisatrice.

La société maltaise Palladium est le tout premier porteur d'ICCO, et ceux qui participent à la levée de fonds liée au projet blockchain de Palladium hériteront donc de tokens convertibles, échangeables en actions uniquement trois ans après leur émission.

Fier de faire partie des pionniers de l'ICCO, le fondateur de Palladium Paolo Catalfamo a avoué espérer que leur projet sera un point de repère dans le secteur et contribuera à rapprocher les services financiers traditionnels et les cryptomonnaies. Il a également révélé au passage que le projet de Palladium offrira une centaine d'opportunités d'emploi aux maltais.

Lancement de la première ICO convertible à Malte

L'ICCO, une belle opportunité pour les investisseurs

À noter qu'en plus d'être le président, Catalfamo est actionnaire majoritaire de Palladium, possédant 85% au nom de son entreprise Investar. Le reste des actions est réparti entre quelques sociétés dont le fournisseur maltais de services financiers, Global Capital, et la société de pari sportif Unikrn qui n'est pas basée à Malte mais aux Etats-Unis.

M.Catalfamo a également ajouté que cette ICO d'un nouveau genre, ICCO, est une opportunité unique pour les investisseurs de s'attaquer à l'industrie de la blockchain.

Le Premier ministre de Malte, Joseph Muscat, a également participé au lancement de la toute première ICCO signée Palladium, et il en a profité pour rappeler au monde entier que la blockchain crée actuellement un nouveau créneau économique sur le territoire, générant emplois et richesses à la fois.

Il a également ajouté que tout le monde se mobilise, aussi bien le gouvernement que les différents acteurs du secteur, pour faire de Malte l'île blockchain par excellence. En tout cas, le train est déjà en marche à l'image de l'arrivée de grandes sociétés crypto comme Binance au pays.

Les cours en temps réel
4 864,66 € (-0,66%)
150,93 € (-2,06%)
0,44 € (-1,72%)
290,98 € (-2,79%)
3,94 € (-1,75%)
0,21 € (-2,35%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues