BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Japon : le village de Nishiawakura lance sa propre ICO et son token NA

Article publié le 20 juin 2018

Pendant qu'un village russe crée une monnaie locale pour remplacer le rouble, un village japonais quant à lui choisit de lancer sa propre ICO, une grande première au pays.

Une ICO lancée par une municipalité japonaise

Au Japon, la pression envers les opérateurs en cryptomonnaies se fait de plus en plus forte, ce qui oblige certains exchanges à changer d'air en déménageant vers des pays plus favorables à leurs activités. Pourtant, les cryptomonnaies ne sont pas pour autant interdites au pays, au contraire, le Bitcoin a été légalisé par les autorités japonaises l'année dernière.

De son côté, un petit village basé dans la préfecture d'Okayama portant le nom de Nishiawakura a décidé de se lancer dans son propre projet crypto. Pour financer le projet, les responsables du village ont choisi de lancer une levée de fonds crypto dans la région, ce qui est la toute première ICO lancée par une municipalité au Japon.

D'après les informations reçues, les fonds récoltés financeront donc ce projet qui a pour objectif de créer une région durable, et cela, au grand bonheur des 1 500 habitants de Nishiawakura. Pourtant, ce dernier qui est localisé dans la partie sud de l'île japonaise de Honshu n'est pas connu comme étant un village pro-blockchain, sa réputation reposant plutôt sur l'exploitation forestière (la forêt couvre 95% du territoire).

Mais voilà, comme l'expliquent les responsables dans un communiqué, la municipalité a donc choisi de lancer ce grand défi avec comme objectif d'aider les petites collectivités locales à obtenir le financement nécessaire pour se développer davantage.

Le village de Nishiawakura au Japon lance sa propre ICO et son token NAC

Nishiawakura Coin, la monnaie des villageois

Qui dit projet crypto et ICO dit forcément un token associé. Eh bien, le projet de Nishiawakura est bel et bien basé sur une cryptomonnaie tout simplement baptisée Nishiawakura Coin (NAC). Lors de l'Initial Coin Offering, les tokens NAC seront émis et mis en vente aux investisseurs, tout cela géré par l'association Nishiawakura Village Token Economy. Toujours selon les responsables du village, les tokens permettront entre autres à leurs détenteurs de participer aux votes dans le village concernant les prises de décision, comme ce que l'on a d'ailleurs l'habitude de voir au niveau des différentes communautés crypto.

Mais que dit la loi japonaise dans tout cela? Sachez que les régulateurs japonais n'ont pas encore établi de cadre réglementaire pour les ICOs, mais la FSA (Financial Service Agency) y travaille actuellement. En attendant, l'ICO Nishiawakura sera la première levée de fonds crypto municipale du Japon, reste à savoir si elle obtiendra le succès escompté.

Les cours en temps réel
7 398,61 € (-0,02%)
162,77 € (-0,66%)
0,26 € (+0,31%)
202,97 € (+0,79%)
2,70 € (+0,41%)
0,06 € (-0,64%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues