BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

L'Australie fait appel à IBM sur un projet blockchain à 740 millions $

Article publié le 6 juil. 2018

Ces derniers temps, IBM contribue énormément dans la "blockchainisation" du monde, et cela se prouve une nouvelle fois avec son accord de partenariat avec l'Australie basé sur la technologie sous-jacente des cryptomonnaies.

IBM aide l'Australie dans sa quête du numérique

La blockchain est vraiment LA technologie d'avenir et ce n'est pas le géant IBM qui nous dira le contraire ! Le grand spécialiste en informatique est effet très actif dans le développement de cette technologie, en participant à différents projets dont l'initiative MOBI qui réunit les plus grands constructeurs automobiles.

Dans la foulée, IBM est également sollicitée par le gouvernement australien pour créer et développer des technologies numériques basées sur la blockchain en faveur du pays. Prêt à tout pour figurer parmi les trois premiers gouvernements numériques mondiaux, l'Australie a en effet signé un contrat avec IBM à qui il paiera la bagatelle de 1 milliard de dollars australiens, soit environ 740 millions de dollars américains. La société fera donc des recherches sur la blockchain en faveur du gouvernement, notamment concernant l'amélioration de la sécurité des données des citoyens à l'aide de la technologie.

L'Australie fait appel à IBM pour un projet blockchain de 740 millions $

IBM, un spécialiste en blockchain

Selon les explications du directeur général d'IBM en Australie, David La Rose, son entreprise et le gouvernement australien poursuivent ainsi avec ce nouvel accord leur partenariat de quarante ans. Il a ensuite avoué que son équipe était impatiente de travailler avec le gouvernement pour redéfinir l'expérience numérique au pays.

A noter que ce projet de recherche blockchain d'IBM sera piloté par la Digital Transformation Agency (DTA) du gouvernement australien et se terminera dans cinq ans, c'est-à-dire en 2023. Il s'agit là du plus gros contrat jamais négocié par le gouvernement australien, un nième accord pour la multinationale américaine en Australie qui est déjà liée à quatre agences fédérales.

Pour IBM, il s'agit là d'un "grand" pas de plus dans l'industrie blockchain où elle est représentée par leur plateforme we.trade, cette dernière suscitant l'intérêt de grandes institutions financières européennes comme HSBC ou la Deutsche Bank.

Par ailleurs, le spécialiste informatique s'apprête également à faire son entrée dans l'univers crypto proprement dit sachant qu'il se prépare à émettre un token en collaboration avec la startup Veridium Labs, une cryptomonnaie "environnementale" basée sur le réseau Stellar.

Les cours en temps réel
2 905,13 € (+0,27%)
75,24 € (-0,32%)
0,26 € (-0,11%)
74,97 € (-1,56%)
1,65 € (+1,23%)
0,09 € (-0,44%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues