BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Monero : une mise à jour en vue pour résister au minage via les ASICs

Article publié le 29 mars 2018

En principe, plus un ordinateur de minage est puissant et plus son rendement est élevé. Mais les développeurs derrière Monero semblent vouloir changer cela, ou du moins empêcher les géants miniers de monopoliser le Monero mining.

Mise à jour Monéro contre le minage via les ASICs

Monero contre le minage centralisé

Bitmain Technologies est l'un des mastodontes de l'industrie de l'exploitation minière des cryptomonnaies, et est surtout connu pour sa gamme d'appareils de minage (ASIC) "Antminer". Le géant chinois vient d'ailleurs de dévoiler l'Antminer X3, la nouvelle version de leur puissante machine, qui est cette fois-ci dédiée au Monero mining.

Seulement voilà, au lieu de remercier Bitmain pour son grand intérêt à l'égard de la cryptomonnaie, l'équipe derrière le XMR ne semble pas vraiment emballée par ce nouvel outil de minage. Au contraire, les développeurs cherchent à rendre l'Antminer X3 inefficace, ainsi que d'autres appareils de minage similaires.

Pour se faire, l'équipe technique de Monero prépare une mise à jour "logiciel" qui a pour but de modifier entre autres l'algorithme utilisé par la monnaie, Cryptonight. Prévue pour le mois d'avril prochain, la MAJ introduira la nouvelle version de l'algorithme qui est le Cryptonight V7 et rendra donc les ASIC comme l'Antminer X3 obsolètes.

Le développeur principal de Monero, Riccardo Spagni alias "Fluffypony", a expliqué leur initiative pour stopper la domination des ASICs :

"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour aider la communauté à empêcher la prolifération d'ASIC induisant une centralisation sur le réseau Monero."

Monero VS Bitmain

Monero VS Bitmain : la crypto contre le mineur !

En tout cas, Monero ne semble pas porter la firme Bitmain dans son coeur, et cela, depuis quelques temps déjà, ce qui les a sans doute poussés à faire cette mise à jour. Fluffypony revient d'ailleurs sur ce que Bitmain a fait dans le passé et que son équipe ne semble pas digérer :

"Leurs actions avec la communauté bitcoin et plus récemment la communauté Sia sont clairement celles d'un mauvais acteur."

Pour rappel, le mineur chinois a l'année dernière profité d'une faille de l'algorithme Proof-of-Work utilisé par Bitcoin pour créer un processus baptisé ASICBoost, qui servait à booster de 20% le rendement de ses propres pools miniers. Quelques mois plus tard, Bitmain était de nouveau au coeur d'une polémique après avoir lancé un ASIC destiné au minage de Siacoin, une initiative que beaucoup considérait comme une prise de contrôle.

Le développeur du logiciel Monero Core "binaryFate" n'a pas hésité à jeter de l'huile sur le feu, en affirmant de son côté que la centralisation engendrée par l'utilisation des ASICs présentait un risque de sécurité élevé. Il a en tout cas envoyé un message clair aux fabricants d'ASICs en disant :

" Dans un avenir prévisible, je doute que tout constructeur d'ASIC veuille essayer à nouveau chez Monero."

Jusqu'où peut aller cette "résistance aux ASICs" de Monero? On ignore encore, mais on attend désormais la réaction de Bitmain pour savoir comment son équipe va faire face à cette résistance.

Les cours en temps réel
53 638,97 € (+0,86%)
1 975,31 € (+2,7%)
1,52 € (+1,26%)
682,09 € (+9,32%)
6,46 € (+4,42%)
0,54 € (-2,66%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues