BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Payer sa nationalité avec 12 BTC, c'est possible à Antigua-et-Barbuda

Article publié le 28 juil. 2018

Obtenir une nationalité peut s'avérer être une tâche ardue dans certains pays, mais pas à Antigua-et-Barbuda dans les Caraïbes, où l'on peut tout simplement acheter sa citoyenneté, et en plus en Bitcoin !

Échanger 12 BTC contre une citoyenneté !

Les cryptomonnaies sont devenues si populaires, et ce dans de nombreux pays, que les commerçants que ce soit physique ou en ligne commencent à accepter de plus en plus le paiement par ces fameuses devises numériques, et plus particulièrement le Bitcoin. Si on pouvait déjà avec le BTC faire des achats sur des sites e-commerce, payer nos factures ou s'offrir des soins en salon de beauté, aujourd'hui on peut même acheter une nationalité avec la cryptomonnaie phare.

On sait depuis toujours que pour devenir citoyen de l'État des Antilles, Antigua-et-Barbuda, il suffit de s'acquitter d'une contribution (donation) à hauteur de 100 000 dollars américains à l'État, et cette somme peut désormais être payée en Bitcoin.

La nouvelle a été fièrement annoncée par le Premier ministre du pays, Hon. Gaston Browne, qui, comme rapporté par Antigua News Room, a expliqué en passant que la décision a été prise afin de faciliter l'accès à la citoyenneté de ce pays des Caraïbes aux détenteurs de cryptomonnaies. Ces derniers, n'auront donc qu'à payer 12 BTC pour devenir citoyen d'Antigua-et-Barbuda et hériter des documents officiels justifiant cela.

M.Browne a également ajouté que grâce à ce nouvel amendement concernant le programme de citoyenneté par investissement, le programme en question suscitera davantage l'intérêt de nombreux investisseurs du monde entier.

Le Premier ministre a aussi révélé en passant que les 12 BTC payés par chaque demandeur seront aussitôt convertis en dollars américains, évitant ainsi à l'État de subir des pertes à cause de la volatilité des cryptomonnaies, qui sont d'ailleurs dans une pente descendante depuis un moment à l'image du Ripple (XRP).

Payer sa nationalité avec 12 BTC, c'est possible à Antigua-et-Barbuda

Les États insulaires craquent pour le Bitcoin

Dans ses déclarations, Hon. Gaston Browne n'a pas pu cacher son intérêt (et celui de son pays) pour le Bitcoin (contrairement à d'autres qui cherchent à l'anéantir), en affirmant que si on n'accepte pas ces dernières, on sera littéralement exclu de ce marché.

En tout cas, cette initiative d'Antigua-et-Barbuda ne fait que confirmer le fait que le Bitcoin et consorts ont bel et bien le vent en poupe dans les divers pays insulaires du monde, mais pas seulement chez les grandes nations.

Et le plus grand exemple reste bien évidemment Malte, ce "petit" État insulaire européen qui est en train de devenir la "blockchain island" avec l'arrivée massive de géants crypto dans le pays, pour ne citer que Binance. Et en plus de Malte, ce géant chinois prévoit d'ailleurs de s'installer sur un autre pays insulaire, les Bermudes.

Les cours en temps réel
2 910,20 € (+0,44%)
75,48 € (+0%)
0,26 € (-0,11%)
77,23 € (+1,4%)
1,65 € (+1,23%)
0,09 € (+0%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues