BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Blanchiment d’argent en Israël : près de 1000 Bitcoins saisis à Hébron

Article publié le 26 mai 2018

Pendant que les régulateurs du monde cherchent à encadrer les cryptomonnaies, les criminels eux continuent d'utiliser Bitcoin et consorts pour blanchir l'argent sale. C'est le cas d'un résident israélien du nom de Hilmi Git qui vient d'être inculpé de vol et de blanchiment d'argent par le service anti-cybercrime affilié au bureau du procureur général de la ville d'Hébron.

8 millions de dollars blanchis en Bitcoin

D'après l'acte d'accusation reçu par les tribunaux, l'homme aurait fait plus de 20 000 transactions illicites en utilisant près de 800 cartes de crédit appartenant à des israéliens. Il a ensuite décidé de blanchir l'argent volé, environ 8 millions de dollars, en les échangeant contre du Bitcoin, soit 1 071 BTC au total. Les Bitcoins de Git ont alors été confisqués par les autorités, au moins jusqu'à sa condamnation.

Selon le bureau du procureur, les actions criminelles de Hilmi Git ont débuté il y a dix ans de ciblant principalement les internautes. D'après le rapport, le malfaiteur opérait à l'aide de nombreux forums et de sites web frauduleux qu'il a lui-même mis en place, extorquant l'argent des visiteurs de ces sites, du moins ceux qui y utilisent leurs cartes de crédit.

Blanchiment d’argent en Israël avec près de 1000 Bitcoins saisis à Hébron

Détails sur les actions de Git

L'escroc aurait entre autres créer un site e-commerce qui proposait des téléphones abordables, suscitant ainsi l'intérêt des visiteurs, et nombreux n'ont pas hésité à passer une commande. Malheureusement, aucun d'entre eux n'a reçu de téléphone puisque Git a fait en sorte de bloquer chaque utilisateur après le paiement. Malin comme il est, l'arnaqueur prenait même le soin de contrôler les profils des victimes afin de publier des faux messages de réception de produits, afin de masquer l'arnaque et attirer davantage de clients.

A part cela, le criminel a aussi réussi a engrangé ses millions de dollars en vendant de cartes de crédit volées, et en distribuant des abonnements gratuits et des comptes premiums pour attirer les victimes. Selon le rapport, Git aurait même partagé des astuces aux visiteurs de ses sites sur comment pirater les gens via des outils qu'il leur distribuait.

Bref, Git a ainsi réussi à créer un immense empire criminel en l'espace de dix ans, et les autorités israéliennes ont décidé de s'emparer des 1 071 Bitcoins afin de stopper les activités du célèbre fraudeur.

En attendant l'issu de cette affaire de blanchiment d'argent, et ce que va faire l'État israélien de ces BTC confisqués, on tient à préciser qu'il s'agit là du premier cas de saisis de cryptomonnaies dans l'histoire du pays.

Les cours en temps réel
30 014,74 € (-0,73%)
1 835,73 € (-2,66%)
0,64 € (-4,49%)
467,98 € (-1,67%)
3,78 € (-1,82%)
0,24 € (-2,41%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues