BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Russie : deux banques testent une plateforme d’encadrement des ICOs

Article publié le 29 mai 2018

Alors que la Russie cherche toujours à réguler les cryptomonnaies, comme plusieurs pays d'ailleurs, quelques banques du pays elles s'amusent à tester des dispositifs de réglementation des ICOs.

Sberbank et NSD, ensemble pour réguler les ICOs

Ces derniers mois, les banques du monde commencent de plus en plus à considérer les atouts des cryptomonnaies et tout ce qui les entoure. Certaines d'entre elles ont par exemple décidé de s'appuyer sur la technologie sous-jacente, la blockchain, pendant que d'autres choisissent de se concentrer sur la levée de fonds associée, l'Initial Coin Offering.

C'est le cas de deux institutions financières basées en Russie qui ont choisi de se lancer ensemble dans la création d'une plateforme justement dédiée aux ICOs. La National Settlement Depository (NSD) et la Sberbank CIB se sont en effet données la main pour mettre en place cette plateforme visant surtout à encadrer les ICOs locales.

Durant la phase de test, la plateforme prendra dans un premier temps en charge une levée de fonds crypto lancée par la société Level One, et les deux banques partenaires y joueront chacune un rôle particulier. D'après un communiqué de la NSD vendredi dernier, elles tiendront le rôle de dépositaire, enregistrant les transactions et stockant les actifs, pendant que la Sberbank de son côté sera la coordinatrice d'émission.

Deux banques testent une plateforme d’encadrement des ICOs en Russie

Sberbank : « devenir le moteur de l’institutionnalisation des ICOs »

Le but de cette initiative des banques russes est d'offrir une transparence et surtout une garantie de sécurité aux investisseurs intentionnels qui pourront donc participer à l'ICO de Level One en toute sérénité. Car en effet, c'est ce genre de sécurité que recherchent actuellement les investisseurs en ce moment face à la vague massive d'ICOs frauduleuses qui inondent l'univers crypto.

Quant à la plateforme, ces créateurs attendront sûrement le résultat de ce premier test, et notamment l'avis de la Banque centrale russe, avant de pouvoir la lancer à grande échelle.

La Sberbank de son côté se montre très optimiste à la réussite du projet, à l'image de leur vice-président Igor Bulantev qui a donné quelques explications sur le sujet. Le patron de la banque a tout d'abord avoué que beaucoup d'investisseurs proches de leur banque sont intéressés par ce type d'investissement et que le marché russe des ICOs est très prometteur. Il a ensuite ajouté qu'ils feront tout pour promouvoir leur service afin de répondre aux besoins de ces investisseurs.

M.Bulantsev a par ailleurs précisé qu'ils attendent juste que la réglementation associée soit mise en place avant de tout mettre en marche et devenir ‘'l'un des moteurs de l'institutionnalisation de ce type de transaction''.

Pendant ce temps-là, la Russie se prépare à accueillir dans quelques jours un grand évènement sportif, la coupe du monde de football, durant laquelle cryptomonnaies et tokens seront aussi à l'honneur.

Les cours en temps réel
3 463,22 € (-0,16%)
117,87 € (-0,16%)
0,26 € (-1,01%)
138,14 € (-1,57%)
3,22 € (-0,31%)
0,09 € (-0,67%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues