BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Interdiction crypto au niveau des banques en Inde : le jour est arrivé

Article publié le 7 juil. 2018

Malgré quelques tentatives de renversement de la part des exchanges locaux, la fameuse circulaire de la Reserve Bank of India interdisant les transactions crypto au niveau des banques est maintenue, ou du moins pour l'instant.

La restriction bancaire en vigueur depuis le 5 juillet

En avril dernier, la RBI avait pris de court les acteurs crypto de l'Inde en annonçant son intention d'interdire tout contact entre les banques et les devises numériques. Cela implique que les clients des différentes institutions financières du pays ne pourront plus acheter de Bitcoin et autres en utilisant leurs comptes bancaires. À l'époque, la banque centrale indienne a lancé une circulaire à destination des banques du pays pour les prévenir que la mesure sera appliquée le 5 juillet.

Eh bien, la période de grâce de trois mois se termine donc pour les banques indiennes puisque l'interdiction des transactions en cryptomonnaies est bien entrée en vigueur ce jeudi 5 juillet 2018. En d'autres termes, les sociétés crypto dont les plateformes d'échange n'auront donc plus accès aux différents services proposés par les banques nationales.

La RBI est ainsi arrivée à ses fins dans sa quête de freiner l'expansion des devises numériques en Inde, après avoir obtenu les faveurs de la Cour Suprême indienne, et ce malgré quelques réclamations des "victimes" de l'interdiction.

Interdiction crypto au niveau des banques en Inde

Une pétition de l'IAMAI, en vain

Cette initiative de la banque de réserve a en effet immédiatement suscité la colère des exchanges locaux qui sont même allés jusqu'à essayer de faire appel auprès de la justice indienne. Par ailleurs, une pétition a été lancée en juin dernier par l'Internet and Mobile Association of India (IAMAI) regroupant les exchanges affectés par la fameuse interdiction, tout cela, dans le but de lever l'interdiction avant même qu'elle ne soit appliquée, ou du moins obtenir un report.

Malheureusement, et malgré toutes ces actions, la Cour Suprême n'a pas donné gain de cause aux exchanges crypto en refusant leur réclamation et en maintenant donc la restriction bancaire de la RBI.

Il reste toutefois une mince lueur d'espoir quant à un éventuel retournement prochain de la situation, étant donné que la Cour Suprême a prévu d'entendre les requêtes lors d'une audience prévue le 20 juillet prochain. Par ailleurs, la haute juridiction indienne aurait donné l'ordre à la RBI de prendre en considération la contestation de l'IAMAI.

Alors, les exchanges indiens vont-ils finalement être à nouveau autorisés à utiliser les services bancaires, ou est-ce que la RBI et la Cour Suprême resteront-elles inflexibles ? Restez connecté pour savoir le dénouement prochain de l'affaire…

Les cours en temps réel
32 119,49 € (-10,82%)
2 233,43 € (-15,95%)
0,56 € (-11,99%)
276,16 € (-12,71%)
2,09 € (-10,47%)
0,18 € (-12,25%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues