BaroCrypto : Actualité des crypto-monnaies

Le FBI enquête sur 130 affaires criminelles liées aux cryptomonnaies

Article publié le 1 juil. 2018

Plus les Bitcoin, Ethereum et consorts deviennent populaires et plus les crimes liés aux cryptomonnaies se multiplient. Les activités illicites liées aux devises numériques sont même devenues incontrôlables dans certains pays au point que de grands organismes d'enquête comme le FBI décident de mettre la main à la pâte.

Crypto-crime, le FBI mène l'enquête

Le Federal Bureau Investigation des États-Unis travaille en effet actuellement sur pas moins de 130 dossiers liés aux cryptomonnaies selon l'un de leur agent, Kyle Armstrong. Ce dernier a profité de la conférence new-yorkaise Crypto Evolved le 27 juin dernier pour révéler l'existence de ces 130 enquêtes du FBI, qui ne représentent toutefois selon lui qu'une "petite partie" du travail d'investigation actuel de l'agence.

Selon l'agent, le FBI a remarqué une augmentation fulgurante des paiements crypto qui permettent de faciliter les activités illégales, citant particulièrement la frontière sud-ouest des USA. Armstrong a ensuite cité quelques cas d'utilisation illicite du Bitcoin et consorts, comme les rançongiciels, la vente de drogue, la traite d'êtres humains ou encore les kidnappings qui font rage ces derniers temps.

L'agent du FBI en a d'ailleurs profité de l'occasion pour donner une information concernant le trafic de drogue, à savoir que 10 % des consommateurs de drogue du monde font leurs achats sur les marchés noirs du darknet.

Le FBI enquête sur 130 affaires criminelles liées aux cryptomonnaies

L'anonymat des cryptomonnaies, un obstacle pour les enquêteurs

Kyle Armstrong a aussi expliqué comment la technologie blockchain leur permet de faciliter le suivi des monnaies numériques par rapport aux monnaies fiduciaires. Mais il a toutefois déploré le fait qu'une enquête peut être parfois difficile à cause de la nature anonyme de certaines transactions. En tant que responsable de l'initiative "monnaie virtuelle" au sein du FBI depuis trois ans déjà, l'agent sait bien de quoi il parle.

A noter que ce côté anonyme des cryptomonnaies ne dérange uniquement l'agence américaine d'investigation, mais également l'Union européenne qui a même de son côté décidé de se lancer dans la "désanonymisation" des utilisateurs crypto.

Bref, le FBI a donc du pain sur la planche pour mener jusqu'au bout ces 130 enquêtes, tout cela à cause des cryptomonnaies et de leur anonymat.

Les cours en temps réel
7 209,59 € (-1,87%)
225,16 € (-3,98%)
0,36 € (-3,06%)
369,44 € (-1,39%)
5,69 € (-2,23%)
0,12 € (-4,27%)
Les actus sur les réseaux sociaux
Les infos les plus lues